35002 membres inscrits Accès abonné revues  Aide   Newsletter    Me connecter
Les Communiqués
 
e-mail :  
mot de passe :
Inscription  |   Parrainage  |  Mot de passe oublié
 
CONNECT : Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Twitter SantelogTV Inscription au flux RSS Santélog
 
Rechercher dans les actualités santé log
Rechercher dans
Newsletter
Dico

INFECTIONS NOSOCOMIALES: Les dangers du dioxyde de titane à l’hôpital


Actualité publiée le 07-11-2011
Comité développement durable santé

« Risque émergent ? », interroge le Comité développement durable santé (C2DS) qui souligne l’utilisation massive du dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire à l’hôpital pour lutter contre les infections nosocomiales.  Une substance reconnue pour ses pouvoirs antibactériens donc, mais également classée cancérigène possible pour l’homme… Alors, personnels et usagers en danger ? Le C2DS en appelle au principe de précaution.

Le dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire est classé cancérigène possible pour l’homme

(2B), par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) depuis 2007, considéré comme un perturbateur des fonctions cérébrales par une étude du CEA d’octobre 2011 (portant sur la présence de nanoparticules dans les crèmes solaires que l’Afssaps recommande de ne pas utiliser)… L’Europe est consciente des risques et une directive (78/176/CEE) du Conseil de l’Europe considère que les déchets provenant de l'industrie du dioxyde de titane présentent des risques préjudiciables pour la santé de l'homme ainsi que pour l'environnement. Aujourd’hui, le dioxyde de titane est utilisé dans de très nombreux secteurs de l’industrie cosmétique, pharmaceutique, agroalimentaire, automobile, bâtiment.

 

Le dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire est plébiscité à l’hôpital. Pourquoi ?

Parce que ce composé permet, en présence de rayon UV, de détruire les bactéries et autres polluants présents dans l’atmosphère tout en ne dégageant que des molécules d’eau et du dioxyde de carbone. Face à la problématique des infections nosocomiales, le souligne l’intérêt et l’engouement des établissements de santé pour ce composé.

Le C2DS avait alerté dès août 2010, le Ministère de la Santé et l’ANSES sur l’utilisation massive à l’hôpital de produits contenant du dioxyde de titane sous forme nanoparticulaire et avait proposé la « mise en œuvre d’une procédure d’autorisation de mise sur le marché de matériaux de construction hospitalier».  Pour le C2DS, il convient donc de prévenir et de diminuer, en particulier dans le cadre du chantier de la restructuration hospitalière, la pollution provoquée par ces substances à l'état nanoparticulaire, afin de préserver la santé des personnels hospitaliers et des usagers des établissements de santé.

Le Comité rappelle le peu de recul scientifique sur ces substances et sur les conséquences sanitaires d’une multi-exposition pour les personnels et les usagers. Il interpelle : «  Le dioxyde de titane se libère-t-il alors dans l’atmosphère et affecte-il les cellules vivantes de la même manière qu’il détruit les bactéries ? » et suggère 9 mesures dont l’inventaire des produits contenant du TIO2 et l’arrêt de nouvelles utilisations en application du principe de précaution.

Source: Communication C2DS

Accéder aux dernières actualités sur les Infections nosocomiales

Réagissez à cette actu sur Santé Blog

Cette actualité a été publiée le 07/11/2011 par P. Bernanose, D. de publication, avec la collaboration
de P. Pérochon, diététicien-nutritionniste, coordinateur éditorial.

Cette actualité est également disponible sur les espaces thématiques suivants :
Infirmier
Hôpital
Environnement
SHARE :
 
Consulter toutes nos actualités
publicités
 
FIBROMYALGIE: Une hypersensibilité centrale ou des petites fibres nerveuses?
Actualité publiée il y a 0h29mn
GÉNOME: Il révèle comment chaque maladie est associée à un mode de vie
Actualité publiée il y a 2h15mn
OBÉSITÉ: Mais où est le mal avec la malbouffe ?
Actualité publiée il y a 2h14mn
SUPPLÉMENTATION: Trop de fer pourrait bousiller l’ADN de nos vaisseaux sanguins
Actualité publiée hier
PSYCHO: Se sentir plus vieux que son âge, c’est déjà faire un pas vers l’hôpital
Actualité publiée hier
ÉMOTION: La solitude isolée à son tour dans le cerveau
Actualité publiée hier
COLITE ULCÉREUSE: Du vinaigre pour calmer et rétablir le microbiote
Actualité publiée hier
MICI: Le microbiote fongique, une nouvelle cible prometteuse
Actualité publiée il y a 2 jours
CANCER de la PROSTATE: Odoreader, le test qui le détecte dans les urines
Actualité publiée il y a 2 jours
FIBROMYALGIE: Des exercices de résistance pour retrouver une qualité de vie
Actualité publiée il y a 2 jours
DIABÈTE de type 1: Ils produisent des bêta à partir de cellules de peau
Actualité publiée il y a 2 jours
OBÉSITÉ: Et si on prenait exemple sur les naturellement minces?
Actualité publiée il y a 3 jours
GROSSESSE: L'exposition au paracétamol accroît le risque d’asthme chez l’enfant
Actualité publiée il y a 3 jours
CERVEAU: Son connectome explique les différences de comportement entre hommes et femmes
Actualité publiée il y a 3 jours
PLAIE INFECTÉE et MALODORANTE: Pourquoi il faut penser pansement au charbon
Actualité publiée il y a 3 jours
OBÉSITÉ: Un stress modéré active la graisse brune et favorise la perte de poids
Actualité publiée il y a 3 jours
PLAIES CHRONIQUES: Le miel se révèle aussi un super antifongique
Actualité publiée il y a 4 jours
PARALYSIE: Stentrode ou l’idée d’une colonne vertébrale bionique
Actualité publiée il y a 4 jours
VIH: Coincer le virus dans le tractus génital féminin
Actualité publiée il y a 4 jours
EXERCICE PHYSIQUE: Plus d’intensité, plus de neurones !
Actualité publiée il y a 4 jours
FIBROMYALGIE: L’effet bénéfique d'une supplémentation en vitamine D
Actualité publiée il y a 4 jours
OBÉSITÉ: L'enzyme detox et naturelle qui élimine le glucose
Actualité publiée il y a 6 jours
PSYCHO: Pourquoi les émotions positives ne sont pas toujours positives
Actualité publiée il y a 7 jours
FIBROMYALGIE: La consommation d’alcool réduit le handicap et la douleur
Actualité publiée il y a 7 jours
CANCER du SEIN: 1 sur 2 pourrait être évité par un mode de vie sain après la ménopause
Actualité publiée il y a 8 jours
DMLA: Les promesses des statines pour rétablir l’acuité visuelle
Actualité publiée il y a 6 jours
PARKINSON: Plus de 25 ans avant, les chutes annoncent déjà la maladie
Actualité publiée il y a 9 jours
Journée mondiale de l’ÉPILEPSIE : 4 axes pour une meilleure maîtrise des crises
Actualité publiée il y a 5 jours
PRÉMATURITÉ: La musicothérapie apporte de l'humanité dans les soins
Actualité publiée il y a 5 jours
EXERCICE: Pourquoi sa pratique en routine est bénéfique pour le muscle
Actualité publiée il y a 5 jours
Consulter toutes nos actualités
 
 
  KauriWeb

Afficher toutes les thématiques