Vous recherchez une actualité
Actualités

2011: Sida, TB et paludisme, les grands axes de progrès pour l'OMS

Actualité publiée il y a 8 années 7 mois 1 semaine
Organisation mondiale de la Santé

Baisse de la mortalité et du nombre de nouvelles infections dans 3 grands domaines, le sida, la tuberculose et le paludisme. L’OMS fait, comme chaque année le bilan sanitaire 2011, avec cette année la réunion des Nations Unies sur les maladies non transmissibles, marquant pour 2012 la prochaine des grandes priorités sanitaires. Leçon de 2011, avec le manque fonds, il faudra aussi mieux gérer et mieux partager les ressources en 2012.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

2011, marquée aussi par de lourds tributs et catastrophes naturelles dont le tsunami au Japon, les conflits libyens, la crise financière mondiale et ses graves conséquences et sur les fonds internationaux de financement et, au niveau individuel, sur le renforcement des inégalités d'accès aux soins.


1 personne sur 5 dans le monde bénéficie d'une protection de sécurité sociale : Alors que tout individu devrait pouvoir accéder aux services de santé sans être confronté à des difficultés financières, la couverture universelle dans le monde entier reste toujours hors de portée. Selon l'OMS, seule 1 personne sur 5 dans le monde bénéficie d'une protection de sécurité sociale à grande échelle, incluant également la garantie du salaire en cas de maladie, et plus de la moitié de la population mondiale manque de toute forme de protection sociale organisée : Seules 5 à 10% des personnes sont couvertes en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud et, dans les pays à revenu moyen, les proportions de couverture varient de 20 à 60%.

Atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) en matière de santé et assurer l'accès aux interventions essentielles, devra passer par le soutien de la communauté internationale. Car, à ce jour les 49 pays à plus faible revenu, dépensent en moyenne 32 dollars par habitant et par an au lieu des 60 dollars nécessaires.

Toujours mieux gérer les ressources et mieux rendre compte de leur utilisation sera donc désormais nécessaire comme dans tous les domaines et c'est la mission que s'assigne l'OMS en priorité pour la santé de la Mère et de l'Enfant. Lutter contre les maladies non transmissibles, responsables de 36 millions de morts en 2011, c'est aussi lutter contre leurs principaux facteurs de risque, comme l'alcool, le tabac, l'obésité…L'OMS aura fourni, avec son rapport mondial sur l'alcool des outils aux différents pays pour bâtir des stratégies de prévention contre l'abus d'alcool. La vaccination, reste une priorité de l'OMS, pour lutter contre la diphtérie, les hépatites A et B, la rougeole, les pneumococcies, la poliomyélite, les infections à rotavirus et le tétanos. En 2011, la semaine de la vaccination s'est déroulée simultanément dans près de 180 pays et aura permis de vacciner plus de 75 millions d'enfants en Afrique… Mais pollution, inégalités sociales, malnutrition et malbouffe, réchauffement climatique, le poids des facteurs environnementaux se fait plus pressant sur le fardeau sanitaire mondial.

En 2012, l'OMS aura donc à entamer ces nouveaux « chantiers » liés aux facteurs environnementaux, sous la direction d'un Directeur général, à élire ou à reconduire pour un second mandat, dès janvier 2012.

Autres actualités sur le même thème