Vous recherchez une actualité
Actualités

ACCOUCHEMENT : Quelle sexualité juste après ?

Actualité publiée il y a 2 mois 6 jours 14 heures
Culture, Health and Sexuality
La reprise d’une activité sexuelle après un grossesse n’est pas toujours facile, en particulier pour les mères qui souffrent encore de douleurs, de fatigue et de stress post-partum.

Parlons de sexe ... après l'accouchement, écrivent les chercheurs de l’Université Purdue, qui ont cherché à mieux comprendre la reprise du comportement sexuel des femmes au cours de la période post-partum. Cette étude qualitative menée par entretiens semi-directifs, présentée dans la revue Culture, Health and Sexuality, révèle à quel point les cliniciens sont influents sur le moment où les jeunes mères devraient et peuvent reprendre une activité sexuelle.

 

La reprise d’une activité sexuelle après une grossesse n’est pas toujours facile, en particulier pour les mères qui souffrent encore de douleurs, de fatigue et de stress post-partum. Selon ces 70 entretiens approfondis menés avec des femmes âgées de 18 ans et plus, venant d’accoucher, de nombreux couples restent convaincus qu’il est difficile de reprendre les rapports sexuels dans les semaines qui suivent l'accouchement.

 

  • La recommandation du médecin ou de la sage-femme la plus fréquemment citée est de reprendre les rapports sexuels après la visite postnatale des 6 semaines ;
  • certaines femmes ont indiqué avoir repris les rapports sexuels plus tôt que recommandé par le médecin, en raison de leurs désirs personnels et de ceux de leur partenaire ;
  • d’autres ont indiqué avoir obtenu une satisfaction sexuelle considérable pendant la période post-partum ;
  • d'autres participantes enfin ont fait part de leurs difficultés à reprendre une activité sexuelle, en raison de différents facteurs, dont la douleur post-partum et l'épuisement liés aux soins du nouveau-né.

L'étude met en évidence la nécessité d'engager un dialogue simple et franc sur le sujet entre mères, partenaires et médecins, même au stade prénatal. Les professionnels devraient informer leurs patientes avant et après l'accouchement que chaque femme vit une expérience unique en matière de reprise d'activité sexuelle après la naissance, et qu'il n'existe pas de recommandation ou de directive stricte pouvant s'appliquer à toutes les femmes. Les femmes diffèrent considérablement dans leur désir et leur plaisir sexuels après l'accouchement, et cette satisfaction est influencée par le mode d'accouchement et par la confiance en soi et l'image corporelle propres à chacune.

 

 

Ces entretiens révèlent aussi des paroles et des réflexions parfois surprenantes : à titre d’exemple :

Une femme se souvient qu’ayant interrogé son gynécologue sur la reprise des rapports sexuels, celui-ci lui répond : « Eh bien, ma fille, vous feriez mieux, car sinon, quelqu'un d'autre le fera ».

 

 

Des préoccupations variées sur la sexualité après l’accouchement : en fin de compte, ces données apportent aux professionnels de la santé de la Femme une photographie large des préoccupations en matière de santé sexuelle des femmes après l’accouchement, et incitent à des recommandations pratiques et les conseils adaptés à chaque vécu et chaque situation. Enfin, l’étude permet de sensibiliser davantage ces professionnels aux différents scenarii sexuels postnatals et à l’importance pour les femmes de pouvoir reprendre, avec leurs conseils le cas échéant, une sexualité normale.

L'American College of Obstetrics and Gynecology a récemment révisé ses recommandations sur les soins postpartum, préconisant un processus de visite continu, plutôt qu'une rencontre unique, des jeunes mères avec leurs obstétriciens ou autres professionnels de santé, et cela au cours des 3 semaines suivant l’accouchement.


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages