Vous recherchez une actualité
Actualités

ACCOUCHEMENT: Un ballon cacahuète pour faciliter le travail

Actualité publiée il y a 5 années 6 mois 2 jours
The Journal of Perinatal Education

Il facilite le travail durant l’accouchement. Cette recherche infirmière, d’une équipe de l’Hôpital de Phoenix, présentée dans le Journal of Perinatal Education, recommande l’usage de ce drôle de ballon, appelé « peanut ball » en raison de sa forme en cacahuète. La recherche montre son efficacité pour accélérer le processus de travail pour les femmes sous péridurale et pour réduire, de moitié, les recours à la césarienne.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Testé sur 107 femmes vs 91 privées de ballon, l'usage du peanut ball permet de raccourcir en moyenne de 29 mn la durée de la première phase du travail, de 11 min la phase active. Son usage a également été associé à une incidence significativement plus faible de la chirurgie césarienne (OR : 0,41) : 10% des femmes ayant utilisé le ballon ont eu une césarienne vs 21% chez les femmes sans ballon.


Un dispositif à faible risque qui permet une intervention en soins infirmiers simple et de faible coût qui favorise les résultats du travail et réduit la durée de l'accouchement, confirme Christina Tussey, infirmière clinicienne spécialisée et auteur principal de l'étude. La possibilité pour la mère de changer facilement de position pendant le travail permet une diminution du temps de travail, une augmentation de la circulation sanguine, une descente plus rapide du fœtus, une augmentation plus importante du diamètre du bassin et améliore aussi la qualité des contractions.

Permettre le mouvement sous péridurale : La péridurale, qui contribue à soulager la douleur pendant l'accouchement, peut aussi prolonger le travail et est associée à un recours accru à la césarienne. Mais elle peut, -sans l'aide du ballon- limiter les changements de position. On sait que les césariennes sont de plus en plus fréquentes (près d'un accouchement sur 3) alors qu'associées à un risque d'infection et hémorragique, et d'autres complications pour la mère. Pour ces raisons aussi, la césarienne entraîne des coûts de santé importants. Enfin, les femmes qui ont eu une première césarienne, à 90% subiront à nouveau une césarienne lors de l'accouchement suivant. Les femmes qui utilisent le ballon dès le premier accouchement ont donc un risque réduit de césarienne pour les suivants.

Suite au succès de l'étude, les équipes du « Banner Good Samaritan » ont mis à disposition le peanut ball dans toutes les unités de travail et d'accouchement.

Source: Journal of Perinatal Education 1 janvier 2015 10.1891/1058-1243.24.1.16 Reducing Length of Labor and Cesarean Surgery Rate Using a Peanut Ball for Women Laboring With an Epidural

Plus d'études sur la Césarienne, l'Accouchement

Autres actualités sur le même thème