Vous recherchez une actualité
Actualités

ALCOOL: 3 jours d'abstinence par semaine, recommandent les médecins britanniques

Actualité publiée il y a 8 années 3 semaines 20 heures
Royal College britannique of Physicians

Il est vrai que toutes les recommandations, quel que soit le pays, concernant la consommation d’alcool sont libellées en terme de consommation maximale quotidienne. Mais la fréquence de la consommation « compte aussi » écrit aujourd’hui le Royal College britannique of Physicians (RCP) qui appelle à une évolution des recommandations. En synthèse, il faudrait s’abstenir de boire 3 jours par semaine, reprennent les medias britanniques.

Ces médecins recommandent donc aux buveurs de passer « trois jours sans alcool » par semaine, pour éviter le risque de maladie du foie. Ils ajoutent que les directives (britanniques) actuelles doivent être revues car elles sous-entendent que boire un peu tous les jours est très bien.


Ce nouvel avis du RCP fait partie d'une soumission à la commission des Sciences britannique basée sur les données scientifiques les plus récentes et sur l'analyse des recommandations des autres pays. Le RCP précise que la fréquence de consommation d'alcool est un facteur de risque aussi important pour le développement de la dépendance à l'alcool et la maladie alcoolique du foie.

2 ou 3 jours dans la semaine totalement sans alcool: Pour répondre à ce qu'elle considère comme l'absence problématique de l'accent mis sur la fréquence de consommation, le RCP suggère que les conseils actuels sur les limites de la consommation d'alcool devraient porter sur une consommation hebdomadaire globale d'alcool plutôt que sur des limites quotidiennes et que deux ou trois jours dans la semaine devraient être totalement sans alcool. Le Royal College préconise également que les hommes ne consomme pas plus de 21 unités (verres) par semaine et les femmes pas plus de 14 unités, mais tout en précisant que le tout ne puisse être bu en une ou deux fois !

Le RCP soulève également la question des personnes âgées, pour lesquelles les recommandations ne sont pas adaptées. Les personnes âgées sont plus vulnérables aux méfaits de l'alcool en raison des changements biologiques liés au vieillissement et les directives actuelles sont basées essentiellement sur des données portant sur des groupes d'âge plus jeunes.

Mais le ministère de la Santé britannique aurait déjà répondu qu'il n'aurait aucune intention de modifier l'orientation actuelle de ses recommandations (soit 3-4 unités d'alcool par jour pour les hommes et 2-3 unités par jour pour les femmes).

Sources: NHS, Royal College of Physicians. The evidence base for alcohol guidelines.

Lire aussi: ALCOOLOREXIE: Ebriété et anorexie, le cocktail mortel

Dernières actualités sur l'Alcool- accéder au Dossier alcoolodépendance de santé log Officine (Visuels) Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème