Vous recherchez une actualité
Actualités

ALZHEIMER: L'enzyme qui noyaute le cerveau avant les premiers symptômes

Actualité publiée il y a 5 années 11 mois 4 jours
The l'American Journal of Pathology

Cette enzyme BACE1, déjà connue pour favoriser la formation des plaques toxiques β-amyloïde dans la maladie d'Alzheimer pourrait être un excellent biomarqueur de prédiction de l'apparition de la maladie. Son activité élevée, déjà en cas de déficience cognitive légère, en fait un indicateur précoce d'Alzheimer, selon cette étude américaine, présentée dans l’American Journal of Pathology. Les preuves s’accumulent donc contre la fameuse enzyme.

L'enzyme BACE1 (pour beta-secretase1) est connu pour être retrouvée à des niveaux élevés dans le cerveau, avec la maladie d'Alzheimer, mais ce qui est nouveau, est que des niveaux accrus de BACE1 en cas déficience cognitive légère puissent prédire le développement de la maladie.


Les chercheurs du Roskamp Institute (Floride) ont examiné, après autopsie, les tissus du cerveau de 18 patients atteints de MA caractérisée, de 18 patients atteints de MCI et de 18 patients témoins sains. Ils constatent que les niveaux de BACE1 sont augmentés de façon significative à la fois dans la déficience cognitive légère et dans la maladie d'Alzheimer.

· Chez 11 des 18 patients atteints de déficience cognitive légère, les niveaux de BACE1 dans le cortex cérébral ont augmenté au cours de la démence précoce simultanément à une baisse progressive de la cognition.

· Ainsi, l'activité de BACE1 dans les tissus de personnes atteintes de déficience cognitive légère est augmentée de 27% vs les témoins sans démence.

· L'augmentation de l'activité de BACE1 s'avère corrélée à l'importance des plaques amyloïdes et aux capacités cognitives.

· En synthèse, l'activité de BACE1 ne diffère pas entre déficience cognitive légère et maladie d'Alzheimer.

Les chercheurs constatent également une augmentation du facteur de nécrose tumorale alpha (TNFα : Tumor necrosis factor alpha) dans le cerveau, en cas de déficience cognitive légère. TNFa est une cytokine ou protéine de signalisation cellulaire inflammatoire essentielle à la protéine amyloïde pour induire la mort neuronale.

Les preuves s'accumulent donc sur l'implication de l'enzyme BACE1 dans le développement de la maladie d'Alzheimer. Selon cette étude, l'activité de BACE1 précèderait le diagnostic clinique de la maladie d'Alzheimer et pourrait donc être un indicateur précoce de la dysfonction neuronale ou de la pathogenèse. Enfin, BACE1 demeure une bonne cible thérapeutique comme en témoignent de précédentes études qui préconisaient déjà non seulement d'inhiber BACE1 pour prévenir ou traiter la maladie d'Alzheimer mais également d'empêcher les cellules de fabriquer BACE1.

Source: American Journal of Pathology via Eurekalert Enzyme BACE1 may be important in predicting onset of Alzheimer disease

Lire aussi : ALZHEIMER: Révélation sur un agent double de la maladie –

ALZHEIMER: L'espoir BACE2, l'enzyme qui coupe la bêta-amyloïde en petits morceaux –

ALZHEIMER: L'enzyme qui frappe toujours deux fois –

Autres actualités sur le même thème