Vous recherchez une actualité
Actualités

AUTISME: L'acoustique des cris du nourrisson révèle le risque

Actualité publiée il y a 6 années 10 mois 3 semaines
Autism Research

L'autisme est une famille de troubles encore mal compris dont la détection précoce reste l’objectif prioritaire des chercheurs*. Car bien qu'il n'existe pas de traitement médical spécifique de l'autisme, un certain succès a été démontré avec l’intervention comportementale précoce. Dans cet objectif, les chercheurs du Women & Infants’ Brown Center et de l’Université of Pittsburgh ont étudié l'acoustique des cris du nourrisson à 6 mois. Leur recherche, publiée dans la revue Autism Research, montre que la technique est prometteuse.

*A noter, la toute récente édition de Archives of General Psychiatry qui propose 3 études qui montrent le dynamisme de la recherche sur les troubles du spectre autistique (TSA), en parallèle avec leur prévalence galopante. « Parce que nous pouvons mesurer les différentes sonorités des cris des bébés dès les premiers jours de la vie, il pourrait être possible d'utiliser cette technique pour identifier les risques de troubles neurologiques, comme l'autisme, bien longtemps avant de pouvoir détecter les troubles du comportement», explique le Pr Stephen J. Sheinkopf, auteur principal et psychologue au Centre Brown et professeur adjoint à l'Université Brown.


L'étude a examiné les cris de nourrissons à risque d'autisme vs les cris de nourrissons à faible risque. Les enregistrements des cris ont été extraits à partir d'enregistrements vocaux et vidéo réalisés à l'âge de six mois. Les bébés étaient considérés comme étant à risque lorsqu'ils avaient un frère plus âgé avec diagnostic confirmé de TSA. Les cris ont été classés comme étant liés à la douleur ou non sur l'a bas de l'observation des vidéos.

L'analyse acoustique des cris des nourrissons à risque fait apparaître des fréquences plus élevées et plus variables que chez les nourrissons sans risque théorique. Il se trouve qu'un petit nombre de ces nouveau-nés à risque ont ensuite été diagnostiqués avec un TSA à l'âge de 3 ans. Les cris de ces bébés faisaient bien partie de ceux analysés comme à fréquences prédictives de risque, lorsqu'ils n'avaient que 6 mois.
Pour les chercheurs, c'est une première preuve du potentiel de leur approche pour détecter le risque d'autisme dès l'âge de 6 mois. Une approche qui mérite donc d'être affinée sur un plus grand nombre d'enfants et dans le cadre d'une étude de cohorte.

Source: Autism Research DOI: 10.1002/aur.1244 October 2012 Atypical Cry Acoustics in 6-Month-Old Infants at Risk for Autism Spectrum Disorder (Visuel © Gleam - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur l'Autisme (

Accéder au Dossier Vaincre l'autisme (1/5) de Santé log : Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Lire aussi : AUTISME: L'exposition du bébé à la pollution multiple son risque par 3

Autres actualités sur le même thème