Vous recherchez une actualité
Actualités

AVC: 1 tasse de café par jour, ou plus, réduit le risque de 25%

Actualité publiée il y a 9 années 6 mois 2 semaines
Stroke- American Heart Association

Boire plus d'une tasse de café par jour, au moins, serait associé à un risque réduit de 22 à 25% d’AVC, selon cette étude publiée dans Stroke, le Journal de l’American Heart Association. A contrario, peu ou pas de consommation de café est associé à un risque accru d'AVC dans cette étude menée sur près de 35.000 femmes. Il est encore trop tôt pour modifier les habitudes de consommation de café, mais l'étude devrait au moins apaiser les craintes de certaines consommatrices.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le café est l'une des boissons les plus consommées dans le monde. "Par conséquent, même les petits effets sur la santé des substances contenues dans le café peuvent avoir de grandes conséquences sur la santé publique», explique le Pr. Susanna Larsson, auteur principal de l'étude et chercheur à la Division d'épidémiologie nutritionnelle de l'Institut national de médecine environnementale de Karolinska (Suède).


Cette étude cohorte –portant au départ sur la mammographie- menée sur 34.670 femmes, âgées de 49 à 83 ans, suivies pendant une moyenne de 10,4 ans et sans antécédents de maladies cardiovasculaires et de cancer à l'inclusion, a recueilli les données sur les cas de premier AVC survenus entre le 1 janvier 1998 et le 31 décembre 2008. 1.680 évéments ont été documentés: 1.310 AVC, 154 hémorragies intracérébrales, 79 hémorragies méningées et 137 AV non précisés.

Résultats : Après ajustement pour les autres facteurs de risque, la consommation de café s'avère associée à un risque significativement plus faible du nombre total d'AVC, d'infarctus cérébral et d'hémorragie méningée.

· Les groupes qui ont déclaré boire 1 à 2 tasses par jour, 3 à 4 tasses par jour ou 5 tasses ou plus par jour présentent des bénéfices identiques à ceux qui ont déclaré un apport quotidien de moins d'une tasse de café, selon les chercheurs : Les risques relatifs multivariés d'AVC entre les catégories de consommation de café étaient respectivement (pour <1 tasse / jour, 1 à 2 tasses par jour, 3 à 4 tasses par jour, et 5 tasses / jour) de 1,00, 0,78 (IC à 95%, 0,66 à 0,91), 0,75 (IC 95%: 0,64 à 0,88) et 0,77 (IC 95%: 0,63 à 0,92, respectivement, P pour la tendance = 0,02).

· Les différences sont demeurées inchangées par le statut tabagique, l'indice de masse corporelle, les antécédents de diabète, d'hypertension ou la consommation d'alcool, indiquant ainsi que les effets du café ne sont pas annihilés par ces facteurs connus de risque cardiovasculaire.

explications possibles seraient que le café pourrait réduire l'inflammation, le stress oxydatif et améliorer la sensibilité à l'insuline.

«Certaines femmes évitent de consommer du café parce qu'elles pensent que c'est mauvais pour la santé. Mais la consommation modérée de café peut réduire le risque de certaines maladies comme le diabète, le cancer du foie et l'accident vasculaire cérébral, comme le suggère cette étude."