Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER : 13ème colloque de la Recherche de la Ligue, l'épigénétique à l'honneur

Actualité publiée il y a 8 années 12 mois 1 jour
la Ligue contre le cancer

A l’occasion du treizième colloque consacré à sa politique de recherche, les équipes de chercheurs financés par la Ligue contre le cancer viennent rendre compte de leurs travaux et des avancées significatives qu’ils ont pu obtenir grâce aux dons et au soutien de plus de 750.000 adhérents et donateurs de la Ligue contre le cancer. Cette année, 15 projets seront présentés avec 2 thèmes phares : l’épigénétique et les nouvelles technologies notamment chirurgicales.

Avec un budget de 34,4 millions d'euros en 2009, la Ligue reste, le 1er financeur associatif indépendant de la recherche contre le cancer en France. Des intervenants de renommée internationale viendront donc expliquer comment et pourquoi leurs travaux permettent de mieux comprendre, de mieux diagnostiquer et de traiter plus efficacement la maladie.


Zoom sur l'épigénétique : Pourquoi 2 cancers apparemment identiques ne se soignent pas de la même façon chez 2 personnes qui ont les mêmes gènes ? Il est aujourd'hui admis que des mécanismes épigénétiques (qui influencent l'expression des gènes en modifiant leur environnement) jouent un rôle important dans le développement de certains cancers. L'étude de ces mécanismes est un domaine de recherche en plein développement avec à la clé des applications diagnostiques et thérapeutiques. En effet, les modifications épigénétiques étant réversibles, elles constituent une cible potentielle pour de nouvelles stratégies thérapeutiques.

· Apoptose ciblée des cellules cancéreuses : Hinrich Gronemeyer (IGBMC, INSERM, CNRS) décrira le traitement thérapeutique «Epi-drogue » qu'il a développé et breveté et qui d'ores et déjà démontre, chez la souris, un potentiel exceptionnel notamment dans les cas de leucémies et des tumeurs solides (cancer du colon, du sein).

· Facteurs épigénétiques et cancer : Geneviève Almouzni (Institut Curie, CNRS) présentera, entre autre, une protéine impliquée dans l'organisation de l'ADN, Asf1b et dont une des formes peut constituer un marqueur prédictif de l'évolution du cancer du sein.

· Un nouveau mécanisme de régulation épigénétique dans les cancers de la vessie, sera expliqué par François Radvanyi (Institut Curie, CNRS) qui présentera comment l'identification de nouveaux gènes altérés dans la progression de la maladie (par des mécanismes génétiques ou épigénétiques), a permis de mettre en évidence de nouvelles cibles thérapeutiques potentielles.

De nombreuses autres interventions sont programmées, en particulier sur les technologies innovantes l'apport de la robotique et de l'imagerie à l'évolution des techniques curative classiques et les applications diagnostiques et thérapeutiques qui pourraient émerger du domaine des micro et nanotechnologies.