Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER de la peau: Quelques cafés par jour peuvent réduire le risque

Actualité publiée il y a 7 années 12 mois 10 heures
American Association for Cancer Research

Plus vous en boirez, plus votre risque d’une forme particulière de cancer de la peau, le carcinome basocellulaire sera réduit. Cette étude prospective, menée sur plus de 100.000 participants et présentée à la 10è conférence internationale de l’American Association for Cancer Research (AACR) à Boston met en lumière un nouveau bénéfice du café sur le risque d’un cancer bien précis de la peau, après avoir déjà démontré ses bénéfices dans plusieurs autres cancers, du sein et de la prostate.

Le carcinome basocellulaire, c'est 1 million de nouveaux cas chaque année aux Etats-Unis et près de 100.000 en France. Il guérit avec un traitement précoce dans 90% des cas mais, « laissé à lui-même », le carcinome basocellulaire peut vite se répandre. Plusieurs facteurs de risque environnementaux, comme l'exposition solaire aiguë et répétée, le bronzage U.V. , une exposition à l'arsenic ou certaines plaies chroniques sont impliqués dans la formation de ce carcinome généralement situé au niveau de la tête et du cou.


Des facteurs alimentaires avec de petits effets protecteurs peuvent avoir une grande incidence: L'auteur principal, Le Pr. Fengju Song, stagiaire postdoctoral au département de dermatologie de l'Hôpital Brigham and Women et à la Harvard Medical School explique «Notre étude indique que la consommation de café est une option à prendre en compte pour aider à prévenir ce cancer." Cette étude de grande ampleur a été menée sur les données de 72.921 participants de l'étude de cohorte Nurses'Health study et de 39.976 participants à la Health Professionals Follow-Up Study (Ecole Harvard de Santé Publique). 25.480 diagnostics de cancer de peau sont intervenus durant le suivi de l'étude, dont 22.786 cas de carcinome basocellulaire.

3 tasses par jour, 20% de risque en moins: Les chercheurs constatent que les femmes qui consomment plus de 3 tasses de café par jour réduisent leur risque de carcinome de 20%, les hommes de 9%, par rapport aux personnes qui en consomment moins d'une tasse par mois.

Mais pourquoi ? Les études menées sur des souris ont montré que la caféine orale ou topique favorise l'élimination des kératinocytes endommagés par les UV et réduit considérablement le développement ultérieur de cancer.

La quantité de café consommée est inversement associée au risque de carcinome basocellulaire. Sur les autres types de cancers de la peau, les résultats ne sont pas significatifs, précisent les auteurs.

Source: American Association for Cancer Research (AACR) (Visuel © Yuri Arcurs - Fotolia.com)

Lire aussi : Thé, café ou…CANCER de la PROSTATE ?

CANCER du SEIN: 5 tasses de café par jour pour diviser son risque par 2 -

Dernières actualités sur Café et santé

Autres actualités sur le même thème