Vous recherchez une actualité
Actualités

Cancer de la PROSTATE et radiothérapie: Le jus de tomate, un bon anti-inflammatoire

Actualité publiée il y a 8 années 2 mois 1 semaine
American Institute for Cancer Research

Et si le jus de tomate pouvait réduire les effets secondaires liés au traitement pour le cancer de la prostate ? C’est ce que conclut cette petite étude présentée à la Conférence annuelle de l'American Institute for Cancer Research (AICR) sur l’alimentation, la nutrition, l’activité physique et le cancer des 3 et 4 novembre à Washington.

Cette étude préliminaire du Wake Forest Baptist Medical Center (Caroline du Nord) conseille au patient atteint de cancer de la prostate et sous radiothérapie de consommer chaque jour un verre de jus de tomate pendant la durée de son traitement, pourquoi ?


Le jus de tomate réduit l'inflammation chez les patients subissant une radiothérapie, grâce à son lycopène, un composé antioxydant présent dans les tomates, les produits de la tomate, et autres fruits rouges tels que la pastèque et les goyaves rouges.

Un anti-inflammatoire naturel: Le Pr. Mridul Datta a suivi 17 patients subissant une radiothérapie pour le cancer de la prostate. 12 des patients ont consommé 100 à 300 grammes de jus de tomate par jour tout au long de leur traitement, durant 5 à 8 semaines. A la fin du traitement, les participants qui avaient consommé du jus de tomate présentent des niveaux diminués de plusieurs marqueurs de l'inflammation, dont la protéine C réactive et l'interleukine-6, en comparaison des 5 patients qui n'ont pas consommé de jus de tomate."En raison du nombre restreint de patients dans les groupes de traitement, nous n'avons pas pu tester différentes quantités et leurs effets », précise l'auteur.

Une synergie propre aux aliments naturels: Le jus de tomate contient de nombreux composés qui protègent contre l'inflammation. Il est possible que ces composés aient travaillé ensemble : "Les effets synergiques des aliments ne peuvent pas être reproduits grâce à des suppléments», explique le Pr. Datta. «Plutôt que de donner aux patients plus de pilules, nous préférons nous concentrer sur une thérapie complémentaire à base d'aliments naturels."

Sources: AICR 2011 Annual Conference 2011 Annual Research Conference on Food, Nutrition, Physical Activity and Cancer. “Tomato Juice May Reduce Damaging Side Effects of Treatment for Prostate Cancer Patients” (visuel © haveseen - Fotolia.com)

Lire aussi :

CHOLESTÉROL: Les tomates et leur lycopène, un petit effet statines ?

TROUBLES VASCULAIRES : Un précieux acide, dans la tomate, prévient les maladies vasculaires

Autres actualités sur le même thème