Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER de la THYROIDE: Le sorafenib tient la tumeur en échec plus longtemps

Actualité publiée il y a 5 années 6 mois 1 semaine
ASCO

Le sorafenib, un anticancéreux actuellement utilisé dans le traitement des cancers du foie et du rein, tient en échec le cancer de la thyroïde métastatique près de 2 fois plus longtemps qu'un placebo et augmente de 5 mois la survie sans progression. Ces conclusions d'un essai randomisé de phase III, présentées à la réunion annuelle 2013 de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) apporte un nouvel espoir aux patients atteints qui ne répondent pas aux traitements standards.


Ces chercheurs de l'Université de Pennsylvanie montrent que le sorafenib (Nexavar), un inhibiteur de la kinase qui régule la division cellulaire et la croissance tumorale des vaisseaux sanguins tumoraux, médicament arrête la croissance tumorale aussi dans le cancer de la thyroïde. Alors que 10% des patients diagnostiqués ne répondent pas aux traitements habituels, comme la chirurgie et la thérapie par iode radioactif et verront des tumeurs se développer dans les ganglions lymphatiques, les os, les poumons et d'autres sites, le sorafenib pourrait offrir une alternative thérapeutique très attendue. Ainsi, s'il était approuvé pour le traitement du cancer de la thyroïde par l'Agence américaine Food and Drug Administration, le sorafenib serait le premier agent efficace pour ce groupe de patients.

Il stoppe la progression du cancer pendant 5 mois : Le Dr Marcia S. Brose, professeur adjoint d'ORL et de Chirurgie cervico-faciale et d'hématologie, a dirigé cet essai du nom de Decision et décrit le médicament comme révolutionnaire et capable de stopper la progression de la maladie pendant 5 mois : Mené auprès de 417 patients atteints de cancer métastatiques de la thyroïde dont 207 ont reçu le sorafenib et 210 un placebo, l'essai montre que 12% des patients sous sorafenib ont présenté une réduction de la tumeur vs 0,5% des patients témoins. Le sorafenib semble stopper la progression de la maladie, même chez les 42 patients (10%) dont la tumeur est restée stable à 6 mois.

La survie sans progression des patients traités par le sorafenib s'élève à 10,8 mois vs à 5,8 mois chez les patients témoins. Les patients prenant le placebo ont donc été autorisés à passer dans le bras sorafénib et 70% d'entre eux ont choisi cette option

Les événements indésirables les plus fréquemment observés chez les patients sous sorafenib sont des réactions cutanées, la diarrhée, l'alopécie, la fatigue, la perte de poids et l'hypertension mais restent conformes aux conclusions des précédentes études menées pour les indications déjà approuvées.

Source: American Society of Clinical Oncology ASCO 2013 June 3, 2013 Abstract # 4 Targeted Therapy Sorafenib Shows Success in Advanced Differentiated Thyroid Cancer Patients (Vignette NIH “thyroid carcinoma”, visuel Onyx Pharmaceuticals)

Accéder aux dernières actualités sur le Cancer de la Thyroïde

Autres actualités sur le même thème

Pages