Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER: Dresser le système immunitaire à attaquer les tumeurs

Actualité publiée il y a 5 années 3 mois 3 semaines
Nature Medicine

Inhiber la croissance de cellules du cancer du poumon en stimulant le système immunitaire, c’est la nouvelle approche thérapeutique ou immunothérapie développée par ces chercheurs de l'Université de Pennsylvanie. Cette recherche menée sur la souris, et présentée dans l’édition du de Nature Medicine, qui nécessitera d’autres recherches sur l’animal puis sur l’Homme, laisse augurer le développement de nouveaux traitements pour les cancers humains.

Le système immunitaire est programmé pour ne pas attaquer les propres cellules du corps et ne reconnaît pas forcément les cellules cancéreuses comme une menace. Ces chercheurs de l'Université de Pennsylvanie et d'autres instituts de recherche américains ont donc recherché une méthode pour pousser le système immunitaire à attaquer les tumeurs mais pas les cellules saines.


Bloquer les cellules T régulatrices du système immunitaire : Cette recherche menée sur la souris suggère qu'en bloquant la fonction d'un type de cellule du système immunitaire appelée « Foxp3 + Treg (T régulatrices) », il est possible de réduire la croissance des tumeurs. La fonction normale des cellules Treg est d'empêcher le système immunitaire d'attaquer les propres cellules du corps mais du coup, ces cellules limitent la réponse immunitaire aux cellules cancéreuses. En réduisant l'effet des cellules Treg, il semblait donc possible aux chercheurs d'inciter le système immunitaire à mieux répondre au cancer.

En bloquant une protéine nécessaire au fonctionnement des Treg, les chercheurs obtiennent une réduction de la croissance tumorale sur la souris et sans entraîner de réaction du système immunitaire sur les cellules saines.

Cette nouvelle approche d'immunothérapie (et voie de blocage des Treg) pour le traitement du cancer est donc prometteuse mais il reste à confirmer son efficacité et son innocuité sur l'Homme.

Source: Nature Medicine August 18 2013 doi:10.1038/nm.3286 Inhibition of p300 impairs Foxp3+ T regulatory cell function and promotes antitumor immunity (Visuels Fotolia)

Accéder aux dernières actualités sur les Immunothérapies

Lire aussi : CANCER: Une nouvelle immunothérapie efficace pour 1 patient sur 4 -

Autres actualités sur le même thème

Pages