Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du PANCRÉAS: 3 protéines pour un test d'urine

Actualité publiée il y a 6 années 2 mois 1 semaine
Clinical Cancer Research

En identifiant un ensemble de 3 protéines urinaires spécifiques du cancer du pancréas à stade précoce, ces chercheurs marquent une étape importante dans le développement d’un test de détection urinaire, évidemment non invasif et peu coûteux. Ces nouvelles données, présentées dans la revue Clinical Cancer Research, apportent l’espoir de pouvoir mieux détecter ce cancer, diagnostiqué tardivement avec une survie moyenne de 7 mois après diagnostic.

Le cancer du pancréas est à mauvais pronostic et son incidence devrait augmenter chez les femmes comme chez les hommes. Alors que ses symptômes sont proches de ceux de la pancréatite chronique de nombreux chercheurs travaillent depuis longtemps à un test de diagnostic précoce. Compte-tenu du peu de symptômes spécifiques, même à un stade plus avancé, plus de 80% des personnes atteintes sont diagnostiquées lorsque le cancer est déjà propagé. Elles ne sont alors plus admissibles à la chirurgie, le seul traitement véritablement curatif. Cette combinaison de 3 protéines trouvées à des niveaux élevés dans l'urine permettrait de détecter avec précision le cancer du pancréas à un stade précoce. Elle vient d'être identifiée par cette équipe du Barts Cancer Institute et de la Queen Mary University of London. La signature en question permet en effet de faire la distinction entre ce cancer et la pancréatite chronique. Menée sur 488 échantillons d'urine provenant de 192 patients diagnostiqués avec un cancer du pancréas, 92 patients atteints de pancréatite chronique et 87 témoins sains ainsi que sur 117 échantillons provenant de patients atteints d'autres maladies du foie et de la vésicule biliaire, l'étude a permis d'identifier environ 1.500 protéines, dont environ la moitié communes aux participants des 2 sexes. 3 protéines, LYVE1, REG1A et TFF1, ont finalement été sélectionnées pour leur « performance » dans l'association avec le cancer du pancréas. Une signature précise à 90% : En effet, les niveaux de chacune des 3 protéines sont augmentés chez les patients atteints vs témoins sains et diminués chez les patients souffrant de pancréatite chronique. Combinées, ces 3 protéines constituent ainsi une signature précise à 90%. L'auteur principal, le Dr Tatjana Crnogorac-Jurcevic, confirme : « Nous avons un ensemble de biomarqueurs avec une sensibilité et spécificité élevées, et nous espérons que d'un simple test, bon marché, pourra être développé dans les prochaines années ». Source: Clinical Cancer Research August 1, 2015 21 doi: 10.1158/1078-0432.CCR-14-2467 Identification of a Three-Biomarker Panel in Urine for Early Detection of Pancreatic Adenocarcinoma (Visuel@ Cancer Research Fund “Dr. Tatjana Crnogorac-Jurcevic, Barts Cancer Institute, Queen Mary University of London”).Pancreatic Plus d'études sur le Cancer du Pancréas Lire aussi : CANCER du PANCRÉAS: L'espoir d'un test de diagnostic précoce –

Autres actualités sur le même thème