Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du POUMON: Comprendre l'énigme chez les non-fumeurs

Actualité publiée il y a 9 années 3 mois 1 semaine
Réseau-Chu -Hospices Civils de Lyon

1 cancer du poumon sur 10 se développe chez un « non-fumeur ». Exposition aux agents chimiques professionnels, tabagisme passif, pollution atmosphérique et domestique, infections respiratoires (dont la tuberculose), antécédents personnels ou familiaux ou encore facteurs hormonaux les facteurs de développement du cancer du poumon chez les non-fumeurs sont connus et nombreux. Mieux comprendre leur influence et leur impact réel et relatif, c’est l’objet de cette nouvelle étude épidémiologique prospective nationale BioCAST (IFCT-1002) lancée par le bio-observatoire français des cancers bronchiques, basé au Centre Hospitalier Lyon-Sud (Hospices Civils de Lyon).

L'étude financée par des fonds publics, promue par l'Intergroupe Francophone de cancérologie Thoracique (IFCT) et coordonnée par le Dr Sébastien Couraud, du CHU de Lyon devrait débuter prochainement, porter sur un millier de patients, les premiers participants étant recrutés depuis début novembre 2011.


Identifier les causes, chez les non-fumeurs, pour la France : Les facteurs environnementaux étant spécifiques à chaque pays, il s'agit donc de compléter avec des données portant sur des patients non-fumeurs français, atteints d'un cancer du poumon, les données scientifiques disponibles provenant majoritairement d'études rétrospectives réalisées en Asie sur un petit nombre de patients. Les patients inclus dans l'étude sont interrogés par questionnaire sur leur provenance géographique, leur mode de vie et leur exposition éventuelle aux carcinogènes professionnels (amiante, aluminium, benzène…). Un prélèvement sanguin permettra également de réaliser le profil génétique et biologique des personnes atteintes de la maladie.

Les premiers résultats sont attendus au second semestre 2013. Avec plus de 25.000 décès par an pour environ 30.000 nouveaux cas, le cancer du poumon est la première cause de mortalité par cancer chez les hommes et la seconde chez les femmes.

Autres actualités sur le même thème