Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du REIN: L'image palpable pour mieux l'opérer

Actualité publiée il y a 5 années 1 jour 12 heures
CHU Réseau

Avoir accès à une vision très précise de la tumeur rénale et de son volume en l'imprimant en 3 dimensions, c’est apporter au chirurgien qui l’opère, une meilleure compréhension du patient et une précision chirurgicale plus élevée. La technique existe et a été développée au CHU de Bordeaux. C’est « l'image palpable » avec l'imprimante 3D, explique CHU Réseau.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le rein est un organe profond, enfoui au fond de l'organisme et chaque intervention demande au chirurgien un effort mental pour se représenter la tumeur et les étapes de l'intervention. Jusqu'à présent le praticien s'aidait des données de l'imagerie en noir et blanc et en coupes qu'il devait interpréter. Aujourd'hui, grâce à cette application médicale spécifique à la pathologie tumorale rénale, le chirurgien a désormais accès à une vision très précise de la tumeur rénale et de son volume en l'imprimant en 3 dimensions.


Cette application est le fruit d'une collaboration internationale inédite entre le service d'urologie, andrologie et transplantation rénale du CHU de Bordeaux, l'Institute of Urology de Los Angeles (University of Southern California) et le service d'urologie de Tokyo (Teikyo University). Elle permet une meilleure planification opératoire des interventions complexes en apportant une forme tridimensionnelle physique aux informations issues de l'imagerie médicale. Cette modélisation, permet au chirurgien d'améliorer la qualité de sa planification opératoire notamment en vue de la réalisation d'une chirurgie conservatrice ou néphrectomie partielle.

L'ablation de la tumeur rénale est une intervention, parmi les plus complexes de la chirurgie urologique, qui consiste à n'enlever que la tumeur dans le rein malade, afin de préserver au mieux la fonction rénale du patient. La réussite de cette intervention passe par la capacité à cibler l'emplacement de la tumeur dans le volume global de l'organe, de parvenir à la libérer avec le plus de délicatesse possible, tout en respectant les structures adjacentes indispensables au bon fonctionnement du rein.

La finesse de la planification vient ainsi aujourd'hui, précéder et compléter la finesse de la dissection offerte par l'assistance robotique.

Autres actualités sur le même thème