Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du SEIN : Son traitement accroît le risque de chutes

Actualité publiée il y a 9 années 6 mois 3 semaines
Archives de médecine physique et de réadaptation

Les thérapies du cancer peuvent affecter l'équilibre des patientes, selon cette étude publiée dans l’édition d’avril des Archives de médecine physique et de réadaptation. Les effets combinés de la chimiothérapie et de l'hormonothérapie peuvent augmenter le risque de fractures osseuses chez les survivantes du cancer du sein qui présenteraient un risque double de chutes en comparaison de leurs homologues du même âge. La prévention et la prise en charge des chutes chez ces patientes mérite donc une attention toute particulière, concluent les auteurs.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les chercheurs, de l'Oregon Health & Science University Cancer Institute Knight (Portland) ont demandé à des survivantes d'un cancer du sein si elles étaient tombées dans l'année, et ont suivi leurs antécédents de chutes sur une période d'étude de six mois. Ils constatent que les femmes qui ont survécu à un cancer du sein sont plus souvent victimes de chutes que leurs homologues.


«Notre étude est la première à examiner comment le traitement du cancer du sein peut affecter le risque de chutes en utilisant un ensemble complet de mesures objectives du risque de chute et en étudiant des médiateurs de la relation traitement-chutes ", commente le Pr. M. Winters Kerri-Stone, Professeur et chercheur associé de l'Oregon Health & Science University, de l'École des sciences infirmières et membre du Knight Cancer Institute. "Nos résultats suggèrent que les femmes récemment ménopausées et survivantes du cancer du sein ont des taux plus élevés de chute par rapport à la moyenne. L'explication peut être des troubles de l'équilibre liés au traitement du cancer du sein."

Les auteurs ont découvert que 58% des survivantes du cancer du sein ont éprouvé une chute au cours de l'année précédente et près de la moitié (47%) dans les 6 mois qui ont suivi le début de l'étude, soit un taux de près du double du taux habituel de 25% à 30% déclaré pour une population équivalente de femmes âgées de plus de 65 ans. Les chercheurs ont alors mesuré un ensemble complet de facteurs et de caractéristiques de l'équilibre neuromusculaire connus pour être associés avec le risque de chute sur 59 participants de l'étude. Les résultats de l'étude suggèrent également que les problèmes d'équilibre peuvent avoir été liées à des changements dans le système vestibulaire (oreille interne) associés à la chimiothérapie.

Le Pr Winters-Stone conclut : «Les chutes chez les survivantes du cancer du sein méritent plus d'attention, à la lumière de l'augmentation des fractures après un traitement du cancer du sein. Nos résultats contribuent à apporter de nouvelles preuves que le risque de chute est augmenté pour ces survivantes et que la fonction vestibulaire peut expliquer cette association entre le traitement du cancer du sein et le risque plus élevé de chutes. "