Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du SEIN : Tamoxifène, 5 ans au moins pour éviter les rechutes

Actualité publiée il y a 9 années 6 mois 1 semaine
Journal of Clinical Oncology

Plus de la moitié des femmes prenant du Tamoxifène en traitement d’un cancer du sein, arrêtent le Tamoxifène au bout de 2 ans, principalement en raison des effets secondaires. Cette étude, menée par le Cancer Research UK, démontre que les femmes augmenteraient de manière significative leurs chances de survie si elles terminaient un cycle complet de cinq ans de traitement. Des résultats publiés dans l’édition en ligne du 21 mars du Journal of Clinical Oncology.


Cette étude a comparé les taux de survie et le temps de survie sans progression chez 3.449 femmes, âgées de 50 ans et plus, qui prenaient du tamoxifène en traitement d'un cancer du sein pris au stade précoce, soit durant 2 années (1.724 femmes), soit durant 5 années (1725 femmes). Après 15 ans, les femmes du groupe “5 ans de traitement” présentent un risque moindre de récidive de la tumeur que les femmes du groupe “2 ans de traitement”: Quand 2 années de traitement par tamoxifène sont associées à une réduction de 29% dans la récidive du cancer et une réduction de 17% des décès à plus de 10 ans, 5 années de traitement apportent une réduction de 47% dans la récidive du cancer et une réduction de 26% des décès. Cette analyse montre que les femmes qui ont reçu du tamoxifène pendant cinq ans présentent:

· une réduction de 11% des rechutes (HR: 0,89, IC à 95%)

· une réduction de 8% du taux de mortalité (HR: 0,92, IC à 95%) (non statistiquement significative)

· une réduction de 17% du risque de récidive (HR, 0,83, IC 95%)

· une réduction de 30% du risque de développer une autre tumeur (HR: 0,70, IC 95%)

Les chercheurs suggèrent que les femmes devraient être encouragées à poursuivre le traitement au tamoxifène pour la durée cible actuelle recommandée de cinq ans.

Une autre étude, publiée récemment, dans la revue Cancer, une revue scientifique de l'American Cancer Society montrait, dans le même sens que certaines femmes post-ménopausées, à risque accru, auraient tout intérêt à prendre du tamoxifène, en prévention du cancer du sein. Chez ces femmes, la chimioprévention par tamoxifène pourrait permettre d'éviter 29 cas de cancer et 9 décès pour 1.000 femmes traitées.

Source : Journal of Clinical Oncology 2011, Published online before print March 21 doi: 10.1200/JCO.2010.32.2933 Long-Term Benefits of 5 Years of Tamoxifen: 10-Year Follow-Up of a Large Randomized Trial in Women at Least 50 Years of Age With Early Breast Cancer. (Visuel NHS)

Accéder aux dernières actualités sur le Cancer du sein, le Tamoxifène, à l'Espace Cancéro

Lire aussi : CANCER du SEIN: Le Tamoxifène en préventif pourrait sauver des vies -