Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER: KIF15, une protéine acrobatique ouvre la voie à de nouvelles thérapies

Actualité publiée il y a 4 années 8 mois 3 semaines
eLife

Alors que de nombreux anticancéreux ciblent les microtubules -les câbles moléculaires qui forment le fuseau mitotique nécessaire à une bonne répartition des chromosomes dans les cellules lors de leur division-, ces chercheurs de la Warwick Medical School révèlent, pour la première fois comment une protéine motrice, Kif15 fait preuve d’une souplesse acrobatique pour naviguer dans le fuseau mitotique et comment, venant à la rescousse d’autres protéines motrices, elle peut favoriser la croissance des cellules tumorales. Décrypter ce mécanisme surprenant pourrait permettre le développement de thérapies ciblées conjointement sur ces protéines motrices.

Constitué de microtubules et de protéines, le fuseau mitotique forme un passage entre les pôles opposés d'une cellule et permet ainsi une bonne répartition des chromosomes dans les cellules lors de la division. Il est donc indispensable à un bon développement cellulaire. Ces chercheurs décryptent, dans la revue e Life comment un moteur protéique, Kif15, fait montre d'une souplesse acrobatique pour naviguer dans le fuseau et jouer ainsi un rôle primordial dans la division cellulaire.


Certains anticancéreux visent les microtubules pour stopper la multiplication incontrôlée des cellules cancéreuses. Cependant, face à ces médicaments, certains cancers deviennent résistants et les chercheurs se sont donc « attaqués » à l'autre composant du fuseau mitotique, les moteurs moléculaires, décrits comme de minuscules machines protéiques qui se déplacent le long
des microtubules, les mettent en place pour organiser le fuseau. Kif (kinésine)11 fait déjà partie de ces moteurs cibles pour ces médicaments. Mais parfois, inhiber Kif11 n'est pas suffisant. Car un second moteur, en l'occurrence Kif15 reprend la suite des opérations.

Kif15, une protéine acrobate à 4 membres…De précédentes études ont montré que Kif11 a 4 membres, ce qui lui permet simultanément de marcher sur les microtubules et de lier deux microtubules. On la surnomme ainsi l'« haltère ». Les chercheurs découvrent, avec cette recherche, que Kif15 a elle-aussi 4 membres mais ses capacités sont un peu différentes. Kif15 est capable de se faufiler entre les microtubules, de contourner les obstacles ou d'éviter « les embouteillages causés par d'autres moteurs » (Voir schéma de gauche). Kif15 se contorsionne et se sert de ses deux membres non encore attachés pour saisir un nouveau microtubule, elle est capable « de marcher sur ses mains comme un acrobate de cirque ». Enfin, Kif15 est ultra-rapide, environ 7,5 fois plus rapide que Kif11 et jusqu'à 150 nm/s vs 20 nm/s.

Kif15 joue ainsi un rôle de premier ordre dans le soutien de la division cellulaire et on apprend qu'il vaut mieux éliminer simultanément Kif11 et Kif15. C‘est une nouvelle voie thérapeutique qui s'ouvre.

Source: eLife DOI: http://dx.doi.org/10.7554/eLife.01724 March 25, 2014 The Kinesin-12 Kif15 is a processive track-switching tetramer (Voir la Vidéo)

Autres actualités sur le même thème

Pages