Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER: L'alcool responsable d'1 cancer sur 10 chez les hommes

Actualité publiée il y a 8 années 7 mois 1 semaine
British Medical Journal

Réduire la consommation d'alcool permettra de réduire l'incidence du cancer. Caren Europe, 10% de tous les cancers chez les hommes et 3% de tous les cancers chez les femmes peuvent être attribués à la consommation d'alcool. Pour les cancers déjà connus pour être directement liés à l'alcool, tels que les cancers de la bouche, de la gorge, de l'œsophage et du foie, l'excès de risque est du à l’excès de consommation d’alcool situé au-delà de la limite maximale journalière soit plus de 24g d'alcool pur pour les hommes (3 unités) et plus de 12g pour les femmes (1,5 unités). Cette étude menée par des chercheurs de l'Institut allemand de nutrition humaine (Potsdam-Rehbruecke), et d'autres institutions européennes et américaines vient d’être publiée dans l’édition du 7 avril de la revue scientifique British Medical Journal.

Cette étude a utilisé des données d'une vaste étude prospective européenne, démarrée en 1992, sur le cancer et la nutrition (EPIC), portant sur le lien entre la consommation d'alcool, présente et passée et le développement du cancer chez plus de 350.000 participants venant de 10 pays européens: France, Italie, Espagne, Hollande, Grèce, Allemagne, Danemark, Norvège, Suède et Royaume-Uni.


Les chercheurs ont ensuite extrapolé les résultats à la population générale et ont estimé que, dans toute l'Europe, 10% de tous les cancers chez les hommes et 3% de tous les cancers chez les femmes pouvaient être attribués à la consommation d'alcool. L'association est plus élevée avec les cancers déjà connus pour être directement liés à l'alcool, tels que les cancers de la bouche, la gorge, l'œsophage et du foie. Pour ces cancers, une grande partie de l'excès de risque est du à l'excès de consommation d'alcool situé au-delà de la limite maximale journalière définie dans cette étude, soit plus de 24g d'alcool pur pour les hommes (3 unités) et plus de 12g pour les femmes (1,5 unités).

pour des voies aérodigestives supérieures, 33% et 18% pour le foie, 17% et 4% pour le cancer colorectal pour les hommes et les femmes, respectivement, et 5,0% pour le cancer du sein chez la femme. Une partie importante de la fraction attribuable à l'alcool en 2008 a été associée à la consommation d'alcool supérieure à la limite supérieure recommandée: 33.037 des 178.578 cas de cancer liés l'alcool chez les hommes et 17.470 des 397.043 cas liés à l'alcool chez les femmes. La consommation moyenne d'alcool varie dans les différents pays européens.

Les chercheurs concluent qu'une proportion importante des cancers en Europe peut être attribuée à la consommation d'alcool, en particulier lorsque la consommation est supérieure à la limite quotidienne recommandée.

BMJ 2011; 342:d1584 doi: 10.1136/bmj.d1584 (Published 7 April 2011) Alcohol attributable burden of incidence of cancer in eight European countries based on results from prospective cohort study.

Accéder à l'Espace Santé de la Femme, Addictions

Accéder au Dossier « Alcoolodépendance » de Santé log Officine (pour y accéder vous devez être inscrit et vous identifier)