Vous recherchez une actualité
Actualités

CANNABIS vs DOULEUR: Fumer ou avaler un THC synthétique?

Actualité publiée il y a 6 années 6 mois 1 jour
Neuropsychopharmacology

Le cannabis ou plutôt certains de ses composés pour traiter la douleur ? Certes, si le potentiel thérapeutique et ici analgésique des endocannabinoïdes a été confirmé par de nombreuses études, la question se pose du mode d’administration. Quel est le plus efficace, fumer ou avaler un THC synthétique ? Cette petite étude publiée dans la revue Neuropsychopharmacology, est, très logiquement favorable à une administration orale avec un principe actif bien dosé.

Cette petite étude randomisée, en double aveugle et contre placebo a comparé mais sur seulement 30 participants en bonne santé, 15 hommes et 15 femmes, l'ampleur et la durée des effets analgésiques du cannabis fumé et du dronabinol (THC synthétique) à l'aide d'une échelle validée d'évaluation de la douleur. Les auteurs ont comparé non seulement les effets analgésiques, mais également subjectifs (douleur auto-déclarée) et physiologiques (effets crdio-vasculaires) de la marijuana (à 0%, 1,98%, ou 3,56% de THC) à ceux du dronabinol (0, 10, ou 20 mg). Les participants devaient plonger leur main gauche dans de l'eau froide (4 ° C). Avec ce test, les chercheurs évaluent la sensibilité à la douleur par le temps passé avant de signaler la douleur et la tolérance à la douleur par le temps passé avant de retirer la main de l'eau. · Comparativement au placebo (0%), la marijuana et le dronabinol permettent effectivement de diminuer significativement la sensibilité à la douleur (à 3,56% ou 20 mg), augmentent la tolérance à la douleur (à partir de 1,98% ou 20 mg) et entraînent une diminution de l'évaluation subjective de l'intensité de la douleur (à 1,98%, 3,56% ou 20 mg). · L'ampleur de la variation maximale de la sensibilité et de la tolérance à la douleur ne diffère pas entre marijuana fumée et dronabinol par voie orale, · Cependant, l'effet analgésique du dronabinol dure plus longtemps. Si la marijuana et le dronabinol diminuent tous deux sensiblement la douleur, le dronabinol diminue plus fortement la sensibilité à la douleur et avec un effet subjectif moindre que la marijuana.


Reste à voir comment le dosage des principes actifs a été vérifié avec la marijuana fumée. Dans son bilan, sur l'usage médical du cannabis, le Pr Costentin, pharmacologue, neurobiologiste, membre titulaire des Académies nationales de Médecine et de Pharmacie rappelait aussi 3 objections principales à «faire fumer la plante elle-même », soit l'absence de dosage du principe actif, l'administration d'un mélange inconnu de principes actifs et un mode d'administration irritant, pour les voies respiratoires.

Source: Neuropsychopharmacology 22 April 2013 doi:10.1038/npp.2013.97 Comparison of the Analgesic Effects of Dronabinol and Smoked Marijuana In Daily Marijuana Smokers

Accéder aux dernières actualités sur Cannabis et santé

Lire aussi : CANNABIS: Pourquoi il n'est pas et ne saurait être un médicament

CANNABIS vs DOULEUR: Un effet analgésique plus psychologique que biologique?