Vous recherchez une actualité
Actualités

CELLULES SOUCHES: Pluripotence et totipotence, des percées scientifiques controversées

Actualité publiée il y a 6 années 4 mois 3 semaines
Riken-Nature-NHS

C’est la fiabilité de recherches récentes et pionnières menées sur les cellules souches et publiées dans la revue Nature, qui vient d’être remise en question par des scientifiques de l’Institut Riken lui-même, dont les chercheurs sont issus, et de commentaires du National Health Service britannique. Méthodologie, montage, reproductibilité des résultats, un grand nombre de critères de fiabilité sont remis en question et l’objet d’une enquête interne au Riken. Alors, peut-on croire au STAP (pour stimulus-triggered acquisition of pluripotency) voire à la reprogrammation de la « totipotence » ?

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le Président de l'Institut Riken exprime, au sujet de ces études présentées dans Nature, « ses plus profonds regrets » que cette remise en question remette en question du même coup, la crédibilité de la communauté scientifique. Il précise que la responsabilité des observations comme des conclusions scientifiques publiées sont de la responsabilité des auteurs et que la reproductibilité et la fiabilité du processus STAP doivent être rigoureusement validées, non seulement par les scientifiques internes à l'Institut Riken, mais aussi par d'autres scientifiques, extérieurs et objectifs. Alors que des différences entre ces résultats et ceux qui ont été publiés dans Nature sont constatées, une enquête est en cours sur ces écarts.


En Janvier, les scientifiques du Riken, expliquaient en effet, comment ils étaient parvenus à créer des cellules souches pluripotentes, en plongeant des cellules sanguines de souris dans une sorte de bain d'acide puis en les cultivant en présence de produits chimiques spécifiques. Cette nouvelle voie technique était présentée comme beaucoup plus rapide, plus simple et dénuée de problème éthique. Ce nouveau procédé, le STAP, permettrait, dans l'absolu, de former différents types de cellules, avec la capacité de former toutes les parties et les tissus d'un bébé souris, comme des cellules souches embryonnaires. A terme, cette technique pourrait être appliquée aux cellules humaines et rendrait possible la création d'un clone humain parfait à partir d'une seule cellule sanguine.

Un montage ? Mais voilà, le rapport préliminaire du Riken explique que certaines des images utilisées dans l'article proviennent d'une autre recherche. Une partie de la méthodologie de l'étude aurait pu être reprise, égaement d'une autre étude. Enfin, lorsque d'autres équipes de recherche ont tenté de reprendre les techniques décrites dans l'étude originale, en utilisant des bains d'acide pour produire des cellules souches, elles ne sont pas parvenues à reproduire les résultats décrits, suggérant l' « irreproductibilité » de ces données.

Trop simple pour être vrai ? Le NHS cite le commentaire d'un expert, le Pr Kenneth Ka-Ho Lee, de l'Université chinoise de Hong Kong: " « La facilité et la simplicité de la méthode STAP a laissé les lecteurs dans le doute... Nous avons tenté de générer des cellules STAP en utilisant ce protocole mais il semble que ce n'est pas aussi simple et reproductible que nous le pensions. Donc, nous nous posons toujours la question de savoir si la technique fonctionne ».

L'Institut Riken a pris très au sérieux ces allégations et a créé un comité d'experts pour examiner le problème. L'enquête est actuellement en cours et donnera lieu à un rapport final, mais, d'ores et déjà, le comité a conclu qu'il y avait eu une mauvaise « manipulation » des données lors de la publication.

Sources:

RIKEN March 14 2014 Interim report on the investigation of the Obokata et al. articles RIKEN President's comments on the results of the investigation of STAP cell research articles in Nature

Nature January 29 2014 doi:10.1038/nature12968 Stimulus-triggered fate conversion of somatic cells into pluripotency

Nature January 29 2014 doi:10.1038/nature12969 Bidirectional developmental potential in reprogrammed cells with acquired pluripotency

Lire aussi :

CELLULES SOUCHES: A-t-on trouvé la clé de la totipotence? -

CELLULES SOUCHES: Quand une cellule mature peut faire l'acquisition de la pluripotence

Autres actualités sur le même thème