Vous recherchez une actualité
Actualités

CERVEAU: Hommes, femmes, quelles différences ?

Actualité publiée il y a 3 années 10 mois 2 semaines
NeuroImage

Les différences cérébrales entre hommes et femmes font l’objet de nombreuses études avec l’objectif de pouvoir expliquer des traits de personnalité ou des comportements spécifiques selon le sexe. Cependant les conclusions restent mitigées. A travers cette méta-analyse de la Rosalind Franklin University (Chicago), les "Big Data" livrent finalement des différences minimes. Des conclusions présentées dans la revue NeuroImage, qui réfutent ainsi les stéréotypes et, en particulier, démystifient la croyance que l'hippocampe -une zone du cerveau impliquée dans la mémoire et les émotions- serait plus développé chez les femmes que chez les hommes.


L'équipe a mené une méta-analyse des recherches par IRM et combiné ainsi les données de structure et de volume du cerveau de 76 études portant, au total, sur plus de 6.000 participants en bonne santé. En explorant ainsi plusieurs ensembles de données et en fusionnant les échantillons, les chercheurs aboutissent à des différences insignifiantes.

· Leurs conclusions réfutent l'affirmation d'un hippocampe plus grand et donc cette explication d'une tendance féminine à plus d'expression émotionnelle, de capacités relationnelles ou de meilleure mémoire, notamment verbale.

· Enfin, il n'y a aucune différence,

- dans la taille du corps calleux ou jonction transversale du cerveau qui connecte les 2 hémisphères cérébraux,

- dans la substance blanche qui permet aux deux hémisphères du cerveau de communiquer,

- dans le processus entre hémisphères gauche et droite sous-jacent au langage.

Bref, la méta-analyse ne permet pas de distinguer un « cerveau masculin » et un « cerveau féminin », les différences sont minimes, concluent les auteurs.

A noter, les précédentes études ayant identifié certaines différences cérébrales entre hommes et femmes :

- dans la régulation moléculaire des synapses dans l'hippocampe,

- sur les effets de la toxicomanie sur le cerveau

- sur la taille de certaines zones du cerveau

- sur le connectome ou la carte des connexions neuronales ….

Source: NeuroImage January, 2016 The human hippocampus is not sexually-dimorphic: Meta-analysis of structural MRI volumes

Lire aussi : CERVEAU: Une nouvelle différence entre hommes et femmes? -

Autres actualités sur le même thème