Vous recherchez une actualité
Actualités

COMA: Et si on pouvait comprendre, même dans un état végétatif?

Actualité publiée il y a 8 années 3 semaines 4 jours
The Lancet

Il peut être possible d'avoir des "conversations" avec des patients qui sont dans un état végétatif, selon cette recherche publiée dans l’édition en ligne du 10 novembre, du Lancet. Ces scientifiques américains, belges et britanniques montrent, à partir d’électroencéphalogrammes (EEG) que certains patients, même dans le coma, restent capables de répondre mentalement à la commande.

La recherche a examiné l'activité électrique dans le cerveau de 16 patients en état végétatif et les a invité à effectuer des tâches simples telles que bouger leurs orteils.


Bien qu'incapables de répondre physiquement, les mesures de leur activité cérébrale par électroencéphalographie suggère que trois d'entre eux répondaient mentalement à la commande. Testée chez 12 participants sains et conscients, les résultats d'EEG de certains d'entre eux ne montrent pas, a contrario, la réponse normale attendue du cerveau.

Etat végétatif et niveau de conscience: C'était une petite étude et il n'est donc pas possible de dire si les résultats s'appliquent, d'une manière générale, à une certaine proportion de patients dans un état végétatif. Toutefois, si cette méthode se confirme, elle pourrait permettre de vérifier si les patients qui semblent être dans un état végétatif ont toujours un certain niveau de capacité mentale et de conscience.

C'est une équipe composée de chercheurs de l'Université de Western Ontario, de Cambridge et d'hôpitaux de Belgique et du Royaume-Uni qui ont mené cette étude expérimentale sur 16 patients diagnostiqué comme étant dans un état végétatif. Certains de ces patients avaient subi une blessure traumatique du cerveau, d'autres était en état végétatif à l'issue d'un processus pathologique, comme un grave AVC. Les chercheurs ont pu constater que 3 des 16 patients en état végétatif (19%) étaient au courant de la commande et capables de répondre aux commandes de façon visible à l'EEG. 2 de ces patients étaient atteints d'une lésion cérébrale traumatique et l'un, d'une lésion cérébrale réactive.

Pour ces chercheurs, l'EEG est donc une technique abordable pour confirmer le diagnostic chez des patients dans un état végétatif persistant et pour détecter les patients qui peuvent être conscients, même de manière « minimale », ce qui ne pourrait être diagnostiqué par de seules mesures comportementales.

Source: The Lancet, Early Online Publication, 10 November 2011 doi:10.1016/S0140-6736(11)61224-5 “Bedside detection of awareness in the vegetative state: a cohort study” (Visuel © beerkoff - Fotolia.com)

Lire aussi: COMA et ANESTHÉSIE ou de la fonction cérébrale à la conscience -

Autres actualités sur le même thème