Vous recherchez une actualité
Actualités

CONTRACEPTION et LIBIDO: Ne font-elles pas bon ménage ?

Actualité publiée il y a 9 années 6 mois 2 semaines
Center for Sexual Health Promotion Indiana University

La question est posée par cette étude menée par le Centre de Promotion de la santé sexuelle de l’université d’Indiana qui suggère une association significative entre toutes les formes de contraception hormonale et les obstacles à l’atteinte de l'orgasme, bien entendu, en rappelant les bénéfices de la contraception pour la planification familiale. Ce qui ne semble pas être le cas avec les autres mode de contraception non hormonale.

Les chercheurs du Center for Sexual Health Promotion ont suivi 3.000 femmes d'une étude cohorte Bayer Healthcare et concluent d'une part, qu'environ la moitié des femmes fait face à des difficultés pour se rappeler de prendre régulièrement sa pilule contraceptive.


Les chercheurs ont ensuite suivi un sous-groupe de 1.101 femmes sexuellement actives, utilisatrices de contraception hormonale, comme la pilule, le patch, ou non hormonale comme les stérilets sans hormones, le diaphragme ou une cape cervicale. Après interviews, ils constatent que la libido des femmes ayant recours à une contraception non hormonale serait plus épanouie, suggérant que la contraception hormonale réduirait les probabilités d'atteindre l'orgasme au cours du rapport sexuel.

Cette diminution de la libido serait liée à des phénomènes physiologiques, précisent les auteurs, comme des problèmes de sécheresse vaginale mais aussi psychologiques, comme une difficulté perçue plus fréquente à atteindre l'orgasme et la perception d'un plaisir atténué.

Source: Center for Sexual Health Promotion et Indiana University (Visuel © Hamiza Bakirci - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur la Contraception

Autres actualités sur le même thème