Vous recherchez une actualité
Actualités

DENGUE: Efficacité contre 3 sérotypes sur 4 pour le candidat-vaccin de Sanofi

Actualité publiée il y a 9 années 4 mois 1 semaine
The Lancet

Véritable course contre la montre, puisqu’aujourd’hui, il n'existe pas de traitement spécifique contre la dengue, une menace pour près de 3 milliards de personnes, l’élaboration de ce vaccin contre la dengue approche du but, selon ces résultats détaillés de l'étude menée en Thaïlande par Sanofi Pasteur. Résultats qui confirment à la fois une protection contre 3 sur 4 sérotypes du virus et un excellent profil de sécurité du vaccin. Des données publiées dans l’édition du 11 septembre du Lancet qui entérinent une première analyse, publiée en juillet dernier.

«La complexité de l'infection par le virus de la dengue a entravé la recherche de vaccins pendant des décennies. C'est la première fois en 50 ans de recherche que nous avons un vaccin qui protège un grand groupe d'enfants de la maladie. Mieux encore, le vaccin répond aux contraintes les plus exigeantes de sécurité », résume le Dr Scott Halstead, de l'International Vaccine Institute (République de Corée). Mais la dengue, une maladie transmise par les moustiques, est causée par quatre sérotypes du virus et le vaccin n'a encore montré son efficacité que contre 3 des sérotypes.


Sauf contre le sérotype 2 : Cette étude du candidat-vaccin de Sanofi Pasteur contre la dengue, un vaccin vivant atténué, a été menée auprès de 4.002 enfants âgés de 4 à 11 ans, avec un schéma à 3 doses administrées à 6 mois d'intervalle (0, 6 et 12 mois). L'analyse complète de l'efficacité du vaccin contre chaque sérotype confirme une efficacité du vaccin à 61,2% contre le virus de type 1, 81,9% contre le type 3 et 90% contre le type 4. Seul le sérotype 2 échappe à la vaccination et de nouvelles recherches sont en cours pour comprendre l'absence de protection pour ce sérotype dans le contexte épidémiologique de la Thaïlande.

La difficulté réside dans une prévalence des sérotypes évolutive. De larges études de phase III se poursuivent auprès de plus de 30.000 enfants et adolescents de 10 pays d'Asie et d'Amérique latine qui permettront de recueillir de nouvelles données pour une couverture plus efficace du vaccin.

Alors que sur les 220 millions de personnes infectées chaque année, 2 millions d'enfants développent une forme sévère, sous forme de fièvre hémorragique et que le contrôle des moustiques n'a pas encore réussi à stopper la maladie, un vaccin efficace reste l'outil essentiel pour combattre la maladie. Ces nouvelles données montrent, écrivent les chercheurs dans le Lancet, qu'un vaccin sûr contre la dengue est possible et que les grands essais de phase III fourniront des données « pivot » pour y parvenir.

Sources: Communiqué Sanofi Pasteur, The Lancet Online 11 September 2012 doi:10.1016/S0140-6736(12)61428-7 Protective efficacy of the recombinant, live-attenuated, CYD tetravalent dengue vaccine in Thai schoolchildren: a randomised, controlled phase 2b trial

Lire aussi : DENGUE: Un candidat-vaccin protecteur contre 3 des 4 sérotypes du virus

DENGUE et futur vaccin: La course contre la montre

DENGUE: Le vaccin candidat de Sanofi, prêt pour 2015 ?

DENGUE : Le vaccin de Sanofi Pasteur entre dans sa phase finale

Et sur la Dengue

Autres actualités sur le même thème