Vous recherchez une actualité
Actualités

Dépistage rapide du VIH: Place au TROD, le test à portée de doigt

Actualité publiée il y a 9 années 1 semaine 6 jours
AIDES- Sexy fingers

Place à l’intégration des TROD avec leur résultat en moinsde 2 heures et le dépistage par un militant en toute confidentialité. Depuis novembre 2010, un test rapide d'orientation diagnostique (TROD) détectant l'infection à VIH peut être réalisé chez toute personne (…) par un salarié ou un bénévole, non professionnel de santé, intervenant dans une structure de prévention ou une structure associative. Ce décret est le résultat d’années d’expérimentations à l’initiative d’Associations comme Aides, qui, aujourd’hui transforment l’essai avec sa nouvelle campagne de communication à destination des groupes de population les moins accessibles aux dépistages médicalisés.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

AIDES avait mené depuis deux ans l'étude Com'Test, avec l'Agence Nationale de Recherches sur le Sida et les Hépatites virales (ANRS). Cette recherche réalisée auprès des hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes (HSH), avait montré que le dépistage démédicalisé du VIH par test rapide est réalisable par des acteurs associatifs formés. Ce dépistage répond à un véritable besoin : 38 % des personnes dépistées avec Com'test n'avaient pas fait de test depuis plus de deux ans.


Réalisé par des bénévoles, oui mais formés: Le dépistage démédicalisé ne peut être réalisé que par des personnes formées, une formation qui s'appuie sur l'expérience d'AIDES sur ces questions, et sur les résultats des expérimentations précédentes, Com'test et Drag. Cette formation validante permet de mettre en place une confiance et des réflexes de soutien mutuel au sein d'une équipe et de principes de confidentialité, d'accompagnement et d'écoute.

Dans le respect de l'anonymat, les personnes sont reçues si elles le souhaitent, accompagnées. Objectif, faciliter et dédramatiser le dépistage auprès des groupes, gays, migrants, travailleurs du sexe, usagers de drogues pour lesquels l'offre reste très inadaptée. Pour se faire dépister, il suffit de se rendre dans l'une des délégations de AIDES habilitées au dépistage.

En cas de résultat positif, le patient est dirigée soit vers un médecin, soit vers un établissement ou un service de santé pour un diagnostic biologique de l'infection et au besoin une prise en charge médicale ; en cas de résultat négatif, la personne testée est informée des limites à l'interprétation du résultat du test, voire de l'éventualité de réaliser un diagnostic biologique, notamment en cas de risque récent de transmission du VIH.

Une nouvelle campagne qui intègre le dépistage à la santé sexuelle: Sexy Fingers ou un doigt pour se faire dépister intègre le dépistage, dans une sexualité ludique et pour les groupes les plus exposés au VIH, tout en évoquant le principe extrêmement simple du test, une goutte de sang au bout d'un doigt.

Source: Association Aides, "Sexy Fingers" – JO “Arrêté du 9 novembre 2010 fixant les conditions de réalisation des tests rapides d'orientation diagnostique de l'infection à virus de l'immunodéficience humaine (VIH 1 et 2)

Lire aussi: DÉPISTAGE DES VIH : Ces tests rapides appelés « Trod » - Accéder à l'Espace VIH