Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉVELOPPEMENT de l'Enfant: Laisser le choix incite au partage

Actualité publiée il y a 5 années 3 mois 3 semaines
Psychological Science

Inciter les enfants à partager leurs jouets ou les obliger à le faire n’est pas forcément une bonne solution, selon cette étude de l'Université Cornell. En revanche, laisser aux enfants le choix de partager leurs jouets les rend plus responsables et autonomes. Ces conclusions, plutôt logiques, sont publiées dans Psychological Science, la revue de l’American Psychological Association.

Les auteurs psychologues, Nadia Chernyak et Tamar Kushnir de l'Université Cornell, suggèrent que le partage amène les enfants à se reconsidérer comme des personnes plus généreuses et les prépare à agir de manière pro-sociale. Si les enfants devaient être récompensés pour avoir partagé leurs jouets, cela signifierait que ce comportement n'est pas naturel, l'enfant se perçoit lui-même comme non «partageurs» et devient moins enclin à partager à l'avenir.


Un sacrifice librement choisi pourra avoir l'effet inverse sur les enfants en leur permettant d'en « déduire quelque chose d'important sur eux-mêmes », qu'ils sont capables d'un comportement prosocial de leur propre chef.

Libre-choix et valeur du renoncement : Ces conclusions sont issues d'une petite expérience durant laquelle des enfants, âgés de 3 à 5 ans, étaient mis en situation, soit de partager spontanément, s'ils le souhaitaient, un joli autocollant avec une marionnette malheureuse pour la réconforter, soit d'y être contraints, soit de garder cet autocollant. Dans un second temps, les enfants étaient remis dans la situation de partager (ou non) à nouveau, plusieurs autocollants, avec une autre marionnette.

- Les enfants qui, auparavant, avaient fait spontanément le choix difficile de partager, partagent plus d'autocollants avec la seconde marionnette.

- Les enfants qui prennent ainsi, une première décision difficile de renoncer à quelque chose pour l'autre, deviennent encore plus généreux par la suite.

· Une seconde expérience qui met les enfants en mesure de partager des jouets de valeurs différentes, aboutit aux mêmes conclusions. Ceux qui partagent spontanément leurs jouets les plus précieux sont ensuite ceux qui vont s'avérer les plus généreux. Les enfants bénéficient donc du libre choix de renoncer à quelque chose, mais d'autant plus que la valeur du renoncement est élevée.

Alors que le « maniement » du choix dans l'éducation de l'enfant est de plus en plus courant, « il était important de définir précisément ce que cette faculté entraîne ou pas, à la petite enfance. D'autant que ce libre-choix participe à la construction d'un comportement pro-social mais, selon ces expériences, en apprend aussi aux enfants sur leurs capacités, leurs préférences et leurs intentions envers les autres. Cependant l'étude ne dit pas que faire, si l'enfant se refuse définitivment à partager...

Source: Psychological Science 0956797613482335, August 16, 2013 Giving Preschoolers Choice Increases Sharing Behavior (Visuel © Mirko Raatz - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur le Développement de l'Enfant

Autres actualités sur le même thème

Pages