Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉVELOPPEMENT: Les bébés parlent aux bébés

Actualité publiée il y a 5 années 2 mois 4 semaines
Developmental Science

Ce n’est pas la première étude à associer le babillage du nourrisson, son audition et l'apprentissage du langage. Son titre « When infants talk, infants listen », résume bien le fait que les bébés préfèrent écouter d’autres bébés et que ce plaisir d’écouter ce babillage participe à leur propre apprentissage du langage. Les conclusions, présentées dans la revue Developmental Science, rappellent toute l'importance de l'audition du bébé pour cet apprentissage.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Une première étude, de l'Université du Missouri avait déjà montré que ces vocalisations du nourrisson émis durant pendant la première année de vie vont suivre toute une série d'étapes vers les premières syllabes puis les premiers mots. Cette étude suggérait déjà l'importance de ces vocalisations non seulement pour l'apprentissage du langage, mais aussi comme une preuve de la qualité d'audition de l'enfant. L'étude concluait que ces vocalisations infantiles sont principalement motivées par la capacité des nourrissons à entendre leur propre babillage.


L'équipe de l'Université McGill et de l'Université du Québec à Montréal montre que les bébés âgés de six mois préfèrent écouter d'autres bébés que des adultes. L'étude révèle à nouveau cet intérêt du tout-petit pour les sons du langage enfantin et suggère à son tour sa contribution au processus d'acquisition du langage.

Les bébés préfèrent écouter les bébés : Les chercheurs constatent cette préférence en faisant entendre à de jeunes enfants, qui ne « babillaient » pas encore, des sons qui semblaient venir d'autres jeunes enfants ou d'adultes. Les sons qui ressemblent à ceux produit par un enfant en bas âge retiennent plus longuement, soit 40% de plus, l'attention des enfants. Certains bébés expriment aussi leur attention en souriant ou en remuant la bouche lorsqu'ils entendent les sons produits par un bébé. Les parents l'ont compris de manière intuitive, soulignent les chercheurs, lorsqu'ils imitent la voix d'un enfant pour s'adresser à leur enfant.

Les sons, les jalons d'une exploration : les bébés peuvent émettre des sons lorsqu'ils sont seuls, sans interaction avec d'autres personnes. Ces premiers sons relèvent plutôt d'une exploration que de la communication : « les bébés doivent passer beaucoup de temps à remuer la bouche et les cordes vocales afin de comprendre quels sont les types de sons qu'ils peuvent eux-mêmes produire. Ils doivent littéralement "trouver leur propre voix "», explique suggère Linda Polka, professeur à l'École des sciences de la communication humaine de l'Université McGill et auteur principal de l'étude.

Cette étude permet de mieux comprendre l'interaction complexe entre la perception et la production du langage chez les enfants en bas âge. Elle suggère aussi toute l'importance d'une intervention précoce en cas de suspicion de trouble de l'audition.

Autres actualités sur le même thème