Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE de type 1: Découverte de IHOP, la protéine qui maîtrise la glycémie

Actualité publiée il y a 8 années 7 mois 2 semaines
Pancreas

Elle s’appelle IHOP pour Islet Homeostasis Protein. Ces chercheurs de l'Institut Wake Forest ont découvert cette nouvelle protéine et son rôle crucial dans la régulation de la glycémie. Cette recherche, publiée dans l’édition de janvier de la revue Pancreas, suggère que cette protéine représente une cible prometteuse pour le traitement de diabète de type 1.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

"Des données qui peuvent changer les idées actuelles sur les causes du diabète de type 1», explique le Pr. Bryon E. Petersen, professeur de médecine régénérative et auteur principal de l'étude. «D'autres recherches sont nécessaires pour comprendre exactement les fonctions des protéines, mais nous pouvons espérer développer de nouveaux traitements pour cette maladie actuellement incurable."


IHOP a été isolée dans le pancréas des humains et des rongeurs. Présente dans les îlots pancréatiques qui sécrètent l'insuline et l'hormone glucagon qui régulent la glycémie, elle l'est à niveaux particulièrement élevés chez les humains et les souris qui n'ont pas encore développé le diabète. Mais après apparition du diabète, IHOP n'est plus exprimée, ce qui suggère que la protéine contribue à réguler la glycémie en régulant l'équilibre entre insuline et glucagon. Lorsque les chercheurs inhibent IHOP chez les rongeurs, il y a perte d'expression du glucagon et mort des cellules productrices d'insuline.

IHOP tient la régulation de la glycémie. Absente, IHOP jette le pancréas dans un état critique et amorce le processus qui va mener au diabète de type 1, résume l'auteur principal, le Pr. Seh-Hoon Oh de Wake Forest Baptist. La recherche confirme aussi que la mort cellulaire joue un rôle dans le diabète de type 1, mais ses résultats suggèrent que IHOP peut influencer ce processus.

Prochaine étape pour les chercheurs, comprendre comment IHOP contrôle l'interaction insuline-glucagon.

Source: Pancreas 12/2011; DOI: 10.1097/MPA.0b013e3182222ee5 Characterization of a Novel Functional Protein in the Pancreatic Islet: Islet Homeostasis Protein Regulation of Glucagon Synthesis in α Cells (Visuel ADA)

Accéder aux dossiers de Santé log

Diabète et insulinothérapie : Tout savoir sur les types 1 et 2

Le diabète, une priorité de santé publique

Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème