Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE et MALADIES CARDIO: Les 54 vertus du sirop d'érable

Actualité publiée il y a 8 années 12 mois 2 jours
Journal of Functional Foods

Des chercheurs de l’Université de Rhode Island ont identifié 34 nouveaux composés bénéfiques du sirop d'érable pur, dont 5 encore jamais observés “dans la nature” et ont confirmé le bénéfice de 20 autres composés découverts l'an dernier lors de leur recherche préliminaire. 54 composés qui joueraient un rôle clé dans la santé humaine. Ces conclusions ont été présentées le 30 mars à la 241è conférence annuelle de l’American Chemical Society's National Meeting (Anaheim, Californie).

La province de Québec au Canada est le principal producteur mondial de sirop d'érable, un édulcorant naturel obtenu par évaporation thermique de la sève recueillie à partir de l'érable. Dans le cadre de cette recherche en laboratoire, Navindra Seeram, professeur assistant en pharmacie a découvert un nouveau composé phénolique, au nom de quebecol.


Le quebecol a été isolé en utilisant une combinaison de méthodes chromatographiques et identifié par résonance magnétique nucléaire (RMN) et spectrométrie de masse (MS). Ces analyses ont révélé que quebecol n'est pas initialement présent dans la sève d'érable. Cette observation, ainsi que l'absence d'une voie de biosynthèse possible pour expliquer son origine, donne à penser que quebecol se forme au cours de la transformation et / ou de l'extraction de sirop d'érable.” Le quebecol a une structure chimique unique encore jamais identifiée dans la nature," déclare N. Seeram. "Je crois que le processus de concentration de la sève d'érable en sirop d'érable est ce qui crée Quebecol. Il y a là un processus chimique bénéfique et intéressant lors de l'ébullition."

Le sirop d'érable est un aliment précieux en nombre et variété de composés bénéfiques«Il est important de noter que dans notre laboratoire de recherche, nous avons constaté que plusieurs de ces composés possèdent des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires, qui sont reconnues comme bénéfiques contre le cancer, le diabète et les maladies bactériennes (…)Ces découvertes de nouvelles molécules naturelles peuvent également ouvrir la voie à de nouveaux médicaments pour lutter contre les maladies mortelles”.

“Certains de ces composés sont des agents anti-inflammatoires et l'inflammation est impliquée dans plusieurs maladies chroniques, comme les maladies cardiaques, le diabète, certains types de cancers et les maladies neurodégénératives, comme la maladie d'Alzheimer”, ajoute N. Seeram.

hydrolysant les glucides qui sont pertinents pour la gestion du diabète de type 2.

Le nom de quebecol pour ce nouveau composé a été choisi en l'honneur de la province de Québec. «Peu, voire aucun autre édulcorant naturel possède ce cocktail anti-oxydant de composés bénéfiques, certains des composés bénéfiques se trouvent dans les baies, d'autres dans le thé et d'autres dans les graines de lin.

Journal of Functional Foods doi:10.1016/j.jff.2011.02.004 "Quebecol, a novel phenolic compound isolated from Canadian maple syrup."

Accéder à l'Espace Diabète, Nutrition