Vous recherchez une actualité
Actualités

DIABÈTE: La caféine, un facteur de risque possible

Actualité publiée il y a 8 années 9 mois 2 semaines
Journal of Caffeine Research

Un nombre croissant de recherches suggère que la caféine perturbe le métabolisme du glucose et pourrait contribuer au développement et à un mauvais contrôle du diabète de type 2. Cette analyse publiée dans le tout premier numéro inaugural du Journal of Caffeine Research, le premier journal international sur la science de la caféine, un “peer-reviewed journal”, va dans ce sens, contredit les études épidémiologiques et suggère un effet néfaste de la caféine. Les liens mis ici en évidence entre diabète et consommation de caféine sont d'une importance considérable quand on sait que plus de 80% de la population mondiale consomme chaque jour “sa dose” de caféine.

Le Pr. James Lane, de l'Université de Duke, décrit de nombreuses études ayant démontré le potentiel de la caféine, à augmenter l'insulino-résistance chez les adultes qui n'ont pas de diabète, un effet qui pourrait augmenter le risque de diabète. Chez les adultes diabétiques de type 2, des études ont également montré que l'augmentation du taux de glucose dans le sang qui survient après la consommation de glucides est exagérée en cas de boisson avec caféine comme le café. Un effet qui pourrait compromettre l'efficacité des traitements de contrôle de la glycémie.


Les résultats de cette analyse d'études expérimentales bien contrôlées sont en contradiction avec les précédentes études épidémiologiques qui concluaient que la consommation importante de café est associée à un risque moindre de diabète de type 2. Bien qu'il soit prématuré de recommander l'abstinence de caféine pour les patients atteints de DT2 et pour les personnes à risque, la preuve est suffisante pour justifier une étude plus approfondie des effets de la caféine, y compris des essais cliniques sur les avantages possibles de l'élimination de la caféine du régime alimentaire.