Vous recherchez une actualité
Actualités

DOULEURS au GENOU: Un « classique » chez les femmes au-delà de 50 ans

Actualité publiée il y a 7 années 8 mois 3 jours
Arthritis & Rheumatism

63% des femmes âgées de 50 et plus déclarent un incident ou une douleur au genou intermittente ou persistante, dans cette étude de 12 ans. Une douleur typique mais associée à un certain nombre de facteurs prédictifs, l’indice de masse corporelle (IMC), une blessure dans le passé au genou, et l'arthrose... Des conclusions publiées dans l’édition en ligne du 19 décembre d’Arthritis & Rheumatism, la revue de l'American College of Rheumatology (ACR), qui peuvent inciter à consulter.

Selon l'ACR plus de 27 millions d'Américains âgés de plus de 25 souffrent d'arthrose, une des principales causes d'incapacité dans le monde, la douleur étant le symptôme le plus problématique pour les patients. Le fardeau économique de l'arthrose est considérable, 3,2 milliards de £ au Royaume-Uni et 13,2 milliards de $ par an aux Etats-Unis (et près de 500.000 arthroplasties totales du genou par an), selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC).


C'est la première étude longitudinale à suivre ces douleurs du genou en utilisant des critères d'évaluation multiples sur une période de 12 ans. L'auteur principal, le Dr. Nigel Arden, professeur de rhumatologie à l'Université d'Oxford explique : «Comprendre la prévalence et les facteurs prédicteurs de la douleur au genou est une première étape dans le développement de prise en charge de la douleur avec des options de traitement plus ciblées », car de nombreuses femmes vivent avec sans consulter.

L'étude a porté sur plus de 1.000 femmes âgées de 44 à 57 ans représentatives de la population féminine (britannique) en termes de poids, de taille et de…tabagisme. A la fin de l'étude de 12 ans, les données auto-déclarées relatives à une douleur au genou ont été analysées et utilisées pour classer les 489 autres participants en quatre groupes de la douleur : asymptomatique, persistante, avec incidents ou intermittente.

Une prévalence de 44% de jours de douleur et de 23% pour une douleur présente la plupart du temps :

· 2 à 9% des femmes, selon les groupes une douleur persistante,

· 16 à 24% des incidents douloureux,

· 18 à 29% des douleurs intermittentes.

· Un IMC plus élevé prédit un risque élevé de douleur persistante et d'épisodes douloureux,

· l'arthrose radiographique est un prédicteur de douleur persistante,

· des blessures au genou sont prédictrices de douleur persistante ou intermittente.

Si les résultats de cette étude associent types de douleur avec facteurs spécifiques, le résultat principal reste la prévalence élevée des douleurs au genou chez les femmes cinquantenaires et plus. Il Pour le Professeur Arden, il s'agit de renforcer les stratégies de prévention et de traitement pour les femmes mûres souffrant d'arthrose, à la fois pour améliorer leur qualité de vie mais aussi pour réduire le fardeau économique lié à ce trouble qui s'avère bien plus fréquent qu'on ne le croyait.

Source : Arthritis & Rheumatism Published Online: December 19, 2011 DOI: 10.1002/art.33434. "Self-Reported Knee Pain Prevalence in a Community-Based Cohort Over 12 Years."

Lire aussi sur l'Arthrose

Accéder au dossier Rhumatismes et biothérapies (1/10) de Santé log- (Visuel Fotolia) Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier

Autres actualités sur le même thème