Vous recherchez une actualité
Actualités

E. COLI, est-ce vraiment bien fini ?

Actualité publiée il y a 9 années 1 semaine 2 jours
BfR

Car ce qui frappe dans les derniers bilans de l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (Efsa) et de l'Institut allemand pour l'évaluation des risques (BfR) c'est qu'ils ne manquent pas de préciser que l’Europe n’est pas à l‘abri de nouvelles infections à EHEC O104: H4, par transmission soit de personne à personne, soit par les aliments contaminés. Le BfR recommande d'ailleurs toujours de ne pas consommer crues des graines de fenugrec ou leurs pousses importées d'Egypte, même si, officiellement, du point de vue des autorités fédérales allemandes, l'épidémie à EHEC O104: H4 est bien finie...

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les résultats réels de l'enquête conduite par les autorités allemandes et l'Agence européenne Efsa n'ont en effet révélé aucune preuve que d'autres types de semences puissent transmettre des infections à EHEC. Les graines de fenugrec d'Egypte ont été retirées du marché et le retrait des lots est maintenant achevé en grande partie.


L'enquête épidémiologique et le traçage des graines a été mené par un groupe de travail expert en EHEC spécialement créé à l'Office fédéral de la protection des consommateurs et de la sécurité alimentaire (BVL) puis a été poursuivie, dès les premiers cas français, par la Task Force européenne de l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (Efsa). La Commission européenne a adopté le 6 Juillet 2011, le principe de rappel et de destruction des lots importés d'Egypte pour la période 2009-2011 et d'interdiction jusqu'au 31 octobre 2011 d'importer des graines de fenugrec et d'autres graines d'Egypte.

La contamination croisée de variétés de semences avec ces graines de fenugrec n'a pas pu être identifiée. Les foyers allemands ont reçu la recommandation de jeter toutes les graines de fenugrec achetées de 2009 jusqu'en 2011, avec les ordures ménagères. L'Institut fédéral pour l'évaluation des risques (BfR) recommande que les fabricants de pousses ou de graines à consommer crus, traitent ces graines avant utilisation afin d'éliminer les bactéries pathogènes.

Sur certains produits, les bactéries prolifèrent en quelques jours: Le BfR a déjà examiné la charge bactérienne sur des pousses et des plants de 2009, concluant que les bactéries prolifèrent dans les concombres crus préemballés et les semis en l'espace de quelques jours. Les personnes ayant des défenses immunitaires affaiblies devraient donc s'abstenir d'en consommer. Enfin, une vigilance continue de l'hygiène personnelle et les mesures d'hygiène alimentaire doit être respectées.

Sources: Bundesinstitut für Risikobewertung (BfR)- (visuel CDC)

Accéder aux dernières actualités sur l'E. coli

Lire aussi: E. coli: Les agences européennes n'excluent pas de nouveaux foyers

tout savoir sur les bactéries E. coli