Vous recherchez une actualité
Actualités

ÉPILEPSIE : Le cannabis confirme son efficacité à réduire les crises

Actualité publiée il y a 2 mois 1 semaine 2 jours
Epilepsia
Le cannabidiol réduit considérablement la fréquence des crises

Cette revue et méta-analyse de la littérature sur le sujet confirme cette capacité de certains composés actifs du cannabis, à réduire les crises, ici chez les enfants atteints d'épilepsie. Ces nouvelles données viennent légitimer l’intérêt croissant du cannabis pour le traitement de l’épilepsie chez les plus jeunes. La stratégie est décrite comme « prometteuse », par cette équipe de l’Université d’Ottawa qui publie dans la revue Epilepsia.

 

C’est la conclusion de cette méta-analyse de 4 essais contrôlés randomisés et de 19 études non randomisées, qui portent principalement sur le cannabidiol, ce cannabinoïde n'ayant pas d'effet psychoactif mais révélant au fil des recherches ses capacités curatives dans de nombreuses maladies et affections.

 

Parmi les essais contrôlés randomisés portant sur ces enfants atteints de formes sévères d’épilepsie, si l’analyse n’identifie pas de différence statistiquement significative entre le cannabidiol et le placebo en termes d'absence de convulsions, de troubles du sommeil ou de vomissements, la réduction apparait statistiquement significative sur la fréquence des crises mensuelles avec le cannabidiol. L’utilisation du composé augmente la proportion de participants bénéficiant d’une réduction notable, soit d'au moins 50% du nombre de crises.

 

Le cannabidiol réduit considérablement la fréquence des crises : si le cannabidiol ne parvient pas à accroître le nombre d'enfants totalement libérés des crises, c’est un nombre significatif de ces enfants qui parvient à les réduire de 50% ou plus. Et cette réduction permet une amélioration considérable de la qualité de vie de ces enfants, conclut l'auteur principal, le Dr Jesse Elliott, de l'Université d'Ottawa.

 

La recherche dans ce domaine est active et ces chercheurs annoncent une augmentation spectaculaire du nombre d'études sur les bénéfices du cannabis dans l’épilepsie, entre autres maladies, dans les prochaines années.


Interstitiel escarre

Interstitiel hydrot boostclosure

* Temps de fermeture de l’ulcère avec HydroTac® : moins de 15 semaines alors que les données de la littérature montrent que 40-60% des ulcères nécessitent 20 à 24 semaines pour cicatriser. (1) Mikosiński, J. et al. Clinical assessment of a foam dressing containing growth factor-enhancing hydrated polyurethanes. J Wound Care.2018;27(9):608-18. HydroTac® : DM de classe IIb – Fabricant : PAUL HARTMANN AG – Organisme notifié : CE 0123. Lire attentivement les instructions figurant dans la notice (et/ou sur l’étiquetage). Remboursé par les organismes d’assurance maladie : consultez les modalités sur le site www.ameli.fr. Réf : 14122018. Date de création : Décembre 2018

Autres actualités sur le même thème

Pages