Vous recherchez une actualité
Actualités

ESPÉRANCE de VIE: Elle laisse de côté les adolescents en surpoids

Actualité publiée il y a 4 années 8 mois 3 semaines
The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism

Plusieurs études ont démontré que non seulement l’espérance de vie globale continue à augmenter, mais avec une compression du nombre d’années d’incapacité et de la morbidité dans les années qui précèdent le décès. Globalement, en 50 ans, l’espérance de vie a progressé de plus de 10 ans, pourtant. Cette étude menée par une équipe du Brigham and Women Hospital (Boston), montre que pour les adultes aujourd’hui d’âge mur, qui étaient en surpoids ou obèses à l'adolescence, l’espérance de vie est restée comparable à celle des années 60. Un argument choc, documenté dans le Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism…pour garder un poids de santé.

On vit plus longtemps aujourd'hui qu'il y a 50 ans, sauf les personnes en surpoids à l'adolescence. Ainsi, l'épidémie d'obésité pourrait finir par freiner cette augmentation de l'espérance de vie. Un objectif désormais quantifié en Europe : Vivre en bonne santé, sans limitation d'activité, 2 années de plus d'ici à 2020.


En étudiant les taux de décès chez les adultes de moins de 50 ans, les chercheurs constatent qu'il n'y a aucune amélioration d'espérance de vie chez les hommes qui étaient en surpoids ou obèses à l'adolescence. Le Dr Amir Tirosh, de la Division de endocrinologie de l'Hôpital Brigham and Women précise que le taux de mortalité chez les adolescents en surpoids et obèses dans les années 2000 à 2010 a même dépassé le taux observé dans les années 1960 et 1970. Son étude de cohorte longitudinale a analysé les dossiers de plus de 2,1 millions d'adolescents, nés entre 1950 et 1993 et évalués à l'âge de 16 à 20 ans pour le service militaire en Israël. Les chercheurs ont calculé les IMC lors de l'évaluation puis les ont rapprochés des taux de mortalité.

· Les taux de mortalité sont inférieurs de 41% chez les adolescents de poids normal nés dans les années 1980 vs les adolescents de poids normal nés dans les années 50.

· Mais les taux de mortalité des adolescents en surpoids ou obèses nés dans les années 1980 sont similaires à ceux des adolescents de poids normal nés dans les années 50.

· Pour les adolescents en surpoids ou obèses, il n'y a pas d'amélioration significative dans le taux de survie sur 4 décennies.

· Les adolescents en surpoids et obèses ont un risque de décès plus élevé avant l'âge de 50 ans, et même pour ceux qui sont situés à l'extrémité supérieure d'un IMC normal.

Si ces résultats sont frappants, leurs explications sont bien connues : l'obésité augmente, en particulier, le risque de décès cardiovasculaire et de cancer. La prévention de l'obésité, dès l'adolescence, on le voit avec cette étude, a des répercussions vitales pour la santé publique et la démographie.

Source: JCEM March 06, 2014 DOI: http://dx.doi.org/10.1210/jc.2014-1213 Adolescence BMI and Trends in Adulthood Mortality: A Study of 2.16 Million Adolescents (Courbe: Note: Data are from the US National Center for Health Statistics)

Pour en savoir plus sur la Longévité, l'Espérance de vie

Autres actualités sur le même thème

Pages