Vous recherchez une actualité
Actualités

EXERCICE: Mais pourquoi prendre les escaliers?

Actualité publiée il y a 4 années 2 mois 1 semaine
Environment and Behaviour

Ou plutôt, « comment favoriser leur usage ? » se sont demandé des chercheurs des universités Concordia et de Pékin. En étudiant l'incidence de l'emplacement, de la hauteur et de l’environnement, les auteurs aboutissent à des pistes simples et intéressantes pour l'aménagement d'espaces publics propices …à l’exercice. A lire dans la revue Environment and Behaviour.

Monter les escaliers dès que l'occasion se présente, apporte déjà sa contribution aux 30 minutes d'exercice physique recommandées par jour. Mises bout à bout, ces quelques minutes d'effort peuvent contribuer à réduire le risque d'obésité, le diabète de type 2, d'hypertension et de maladie cardiaque. Cependant, si ce simple réflexe d'emprunter les escaliers peut apporter des bienfaits considérables, pour la plupart d'entre nous, il semble beaucoup plus rapide et pratique d'utiliser les escaliers mécaniques que de monter à pied. Comment donc peut-on inciter le plus grand nombre à choisir l'option la plus active ?


Augmenter la distance qui sépare les deux types d'escaliers, ordinaires et mécaniques, soit doubler la distance moyenne constatée en général serait, selon cette étude, suffisant pour inciter plus d'usagers à préférer monter à pieds. Pour tester cette hypothèse, les chercheurs ont suivi les déplacements effectués dans 13 escaliers et 12 paires d'escaliers mécaniques situés dans 7 centres commerciaux. L'un des chercheurs a évalué le nombre de passants empruntant les escaliers ordinaires et mécaniques par tranches de 5 minutes sur plusieurs tranches horaires et jusqu'à recenser près de 35.000 montées et descentes.

L'analyse des données révèle que la distance entre les 2 types d'escaliers entraîne une variance de 71% dans le choix des déplacements vers un étage supérieur et de 21% vers un étage inférieur. Ainsi, une augmentation de 100% de la distance entre les escaliers et des escaliers mécaniques aboutit à une augmentation proche de 95% de l'usage des escaliers. Il suffirait donc d'augmenter la distance entre escaliers et escalators pour augmenter la fréquence d'utilisation des escaliers. En pratique, les personnes qui prennent l'escalier, par exemple pour des raisons de proximité, poursuivront par l'escalier.

Enfin, la visibilité et la largeur des escaliers incitent aussi à privilégier une option plutôt que l'autre. Pourquoi ne pas mieux signaler les escaliers et leurs bienfaits? Quelques conclusions donc pour aménager espaces et bâtiments publics qui favoriseraient quelques minutes supplémentaires d'exercice par jour.

Autres actualités sur le même thème