Vous recherchez une actualité
Actualités

EXERCICE PHYSIQUE: Intense, il améliore la fonction sexuelle masculine

Actualité publiée il y a 5 années 1 semaine 3 jours
Journal of Sexual Medicine

La pratique de l’exercice physique améliore la fonction sexuelle dont érectile chez les hommes, conclut cette étude du Cedars-Sinai Medical Center (Los Angeles). Un bienfait supplémentaire de l’exercice, sans distinction d'âge ou d’ethnie, à condition qu'il soit pratiqué de manière intense et régulière, documenté dans le Journal of Sexual Medicine.


C'est la première étude à relier les bienfaits de l'exercice à une fonction érectile améliorée chez un groupe diversifié de patients, explique le Pr Adriana Vidal, chercheur au Cedars-Sinai et auteur principal de l'étude. Car son étude a porté sur 295 participants en bonne santé, à 32% afro-américains, et leurs niveaux d'activité physique, les caractéristiques de leur fonction sexuelle globale renseignées par questionnaire. Les participants ont été répartis en quatre niveaux d'exercice:

- <3 MET (équivalents métaboliques par semaine) : sédentaires,

- 3 à 8,9 MET : peu actifs,

- 9 à 17,9 MET : modérément actifs

- ≥18 MET : intensément actifs.

L'analyse montre que,

· les hommes qui pratiquent l'exercice intensément (>18 MET) -ce qui correspond à environ 2 heures d'exercice intense par semaine- ont des scores plus élevés de fonction sexuelle, indépendamment de l'ethnie : Alors que le score médian de fonction sexuelle est de 53, ces participants très sportifs présentent un score supérieur de 17,3 points, soit de 30%.

· les hommes qui pratiquent moins d'exercice physique ne bénéficient pas de cette amélioration de fonction sexuelle : l'écart avec le score médian est ≤8.14 points et jugé non significatif.

· La pratique régulière de l'exercice physique apparaît comme un facteur indépendant de fonction sexuelle globale, au même titre que d'autres facteurs, tels que le diabète, l'âge, le tabagisme passé ou actuel et la maladie coronarienne.

Cependant, « there is no one-size-fits-all approach », concluent les auteurs, l'intensité et la durée de l'exercice physique doivent être adaptées en fonction de chaque individu, cependant même un exercice modéré vaut mieux que pas d'exercice du tout.

Source: The Journal of Sexual Medicine 20 MAR 2015 DOI: 10.1111/jsm.12869 The Association of Exercise with Both Erectile and Sexual Function in Black and White Men

Autres actualités sur le même thème