Vous recherchez une actualité
Actualités

EXERCICE PHYSIQUE: Le sexe vaut-il une séance de sport?

Actualité publiée il y a 6 années 2 semaines 3 jours
PLoS ONE

101 calories, c’est la dépense énergétique moyenne des hommes pendant les rapports sexuels et c’est plus de calories qu'une marche mais moins d'un jogging, révèle cette étude québécoise publiée dans la très sérieuse revue PLoS ONE. Une étude qui vient renforcer la preuve que l'activité sexuelle pourrait avoir une influence importante sur la santé générale et la qualité de vie et ici en contribuant simplement aux niveaux d'activité physique recommandés.


Pour parvenir à cette estimation, les chercheurs ont recruté 21 jeunes couples hétérosexuels formés depuis 6 à 24 mois, dont les partenaires étaient en bonne santé, âgés de 18 à 35 ans et pratiquaient au moins 2 heures d'exercice physique par semaine. Les participants ont pratiqué une séance d'exercice d'endurance au début de l'étude comportant 1 à 5 minutes d'échauffement en marchant, puis 30 minutes d'exercice sur un tapis roulant à une intensité modérée. La dépense d'énergie (Calories) et l'intensité (mesurée en MET ou équivalent métabolique d'une tâche) ont été mesurées à l'aide d'un mini-brassard comportant un accéléromètre capable d'évaluer le mouvement et le flux de chaleur.

Mais comment l'activité sexuelle a-t-elle été « mesurée » ? Les participants qui devaient s'abstenir de consommer de l'alcool, des drogues, du viagra…, devaient évaluer sur une échelle en 7 points, la dépense énergétique perçue, la perception de l'effort, la fatigue et le plaisir après le rapport sexuel et à l'issue de 4 rapports sexuels au total. Par ailleurs, leur dépense énergétique était mesurée par le même accéléromètre.

L'étude constate que :

· la durée moyenne d'un rapport sexuel est de 25 minutes,

· la dépense énergétique moyenne d'un rapport sexuel: 101 calories soit 4 calories par minute chez les hommes, 69 calories, soit 3 calories par minute chez les femmes (Voir schéma ci-contre).

· c'est significativement inférieur à la dépense énergétique moyenne de 30 minutes d'exercice, soit 276 calories soit 9 calories par minute pour les hommes et 213 calories, soit 7 calories par minute pour les femmes.

· L'intensité moyenne de l'activité sexuelle est estimée à 6 Met chez les hommes et à 5,6 Met chez les femmes, ce qui correspond à un effort modéré. C'est également significativement inférieur à l'intensité de l'effort en cas d'exercice physique (8,5 Mets chez les hommes 8.4 Mets chez les femmes).


L'intensité de l'effort lié à l'activité sexuelle représente environ 70%
de l'intensité de l'exercice d'endurance de 30 minutes, et 38 % de la dépense énergétique (Voir schéma ci-contre –Treadmill= tapis roulant).

Cependant, les auteurs notent que certains hommes vont dépenser plus d'énergie lors d'un rapport sexuel, et jusqu'à plus de 300 calories, que lors d'une séance d'exercice physique. Cela n'a pas été observé chez les femmes. Enfin, la dépense énergétique liée au rapport sexuel est perçue par les participants avec exactitude car similaire à la dépense énergétique mesurée et seuls 5% des participants perçoivent l'activité sexuelle plus intense que l'exercice de 30 minutes.

L'activité sexuelle peut donc bien être considérée comme un exercice significatif plus intense qu'une marche à 4,8 km /h mais moins intense qu'un jogging à 8 km /h.

Source: PLOS One October 29 2013 doi:10.1371/journal.pone.0079342 Energy Expenditure during Sexual Activity in Young Healthy Couples (Visuel Fotolia)

Lire aussi: Une SEXUALITÉ active même tardive permet de rester jeune

SEXUALITÉ: Le bien-être augmente aussi avec la fréquence des rapports sexuels -

Autres actualités sur le même thème