Vous recherchez une actualité
Actualités

FIV: Le nouveau mode d'incubation qui accroît les chances de 25%

Actualité publiée il y a 7 années 6 mois 3 semaines
PLoS ONE

Avec ce nouveau mode « tout en un » de culture d'embryons et de transfert de blastocyste, les chances de grossesse réussies pourraient être accrues de 25%. Cette étude menée par des chercheurs du Newcastle Fertility Centre (Newcastle), publiée dans l’édition du 29 février de la revue PLoS ONE, estime qu’avec cette nouvelle technique, les chances globales de succès d’une FIV pourraient atteindre 45%.

Il s'agit d'un nouveau système d'incubation des embryons fécondés conçu pour protéger les cellules des différents facteurs environnementaux pouvant affecter leur développement. Dans les systèmes conventionnels, les embryons sont transférés entre différents dispositifs pour les différentes étapes de la FIV, ce système effectue plusieurs de ces étapes dans une même unité hermétique, à température régulée et qualité de l'air constante.


Alors que le système conventionnel aboutit à l'arrivée de 30% des embryons au stade de blastocyste, le nouveau système permet d'augmenter ce taux de réussite à 40%. L'étude montre aussi qu'il a été associé à une augmentation des taux de grossesses cliniques durant la période de suivi. L'augmentation absolue du taux de grossesses cliniques s'élève à 10% ce qui signifie que la FIV qui aboutit (normalement) à une grossesse chez 32 à 35% des patientes, avec ce nouveau système porte ce taux de réussite à 45% dans l'année de l'utilisation du système.

Une nouvelle chaîne d'incubation entièrement fermée : Les auteurs nous expliquent qu'actuellement les embryons en culture peuvent devoir être retirés de l'incubateur pour une vérification de leur bon développement. Ces sorties les exposent à des changements dans la qualité de l'air et la température, à l'exposition à des substances chimiques, ces facteurs pouvant perturber les processus cellulaires essentiels pour leur développement. Cette nouvelle chaîne d'incubation entièrement fermée possède des microscopes intégrés, permettant aux techniciens d'examiner les embryons sans les extraire. Les postes de travail ont été conçus pour une liaison directe entre les salles de traitement des patientes pour le prélèvement puis l'implantation.

En conclusion, ce nouveau système fermé, confirment les chercheurs, protège les embryons des facteurs environnementaux et favorise leur développement.

Source: PLoS ONE e31010 7(2): doi:10.1371/journal.pone.0031010 A Novel Isolator-Based System Promotes Viability of Human Embryos during Laboratory Processing.

Accéder aux dernières actualités sur la FIV

Autres actualités sur le même thème