Vous recherchez une actualité
Actualités

GRIPPE : 79 décès et 534 cas graves

Actualité publiée il y a 10 années 8 mois 1 semaine
Grog et Sentinelles

Selon le dernier bilan de l'Institut de veille sanitaire, du 9 février, la majorité des cas graves est liée à l'infection au virus H1N1. Et selon les réseaux de surveillance Grog et Sentinelles, les grippes A/H1N1 et B restent très actives dans toutes les régions de France métropolitaine, en particulier dans le Sud de la France. Près de 1,9 millions de personnes ont consulté leur médecin généraliste, la part de la grippe ayant doublé depuis la semaine dernière, soit 1,4 millions de consultations. La tendance à la baisse annoncée depuis plusieurs semaines ne s’est pas confirmée. Le virus A/H1N1 reste dominant, le virus respiratoire syncytial présent.

Près de 2 millions de personnes auraient consulté leur médecin généraliste, depuis le début de la saison grippale, pour syndrome grippal, nous apprend le réseau Sentinelles.


Pour cette dernière semaine, le nombre de consultations attribuables à la grippe parmi les consultations pour syndromes grippaux est estimé par le réseau sentinelles à 518 cas pour 100 000 habitants (soit 327.000 nouveaux cas) au dessus du seuil épidémique (167/100.000). Cette incidence est en légère baisse par rapport à la semaine précédente (vs 490/100, 499/100, 438/100, 286/100 et 167/100.000 sur les 5 semaines précédentes).

20 régions au dessus du seuil épidémique : 20 régions de France métropolitaine restent au-delà du seuil épidémique: Auvergne (935 cas pour 100 000 habitants), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (877), Rhône-Alpes (874), Alsace (778), Limousin (762), Champagne-Ardenne (689), Corse (681), Poitou-Charentes (631), Nord-Pas-de-Calais (616), Languedoc-Roussillon (593), Aquitaine (565), Midi-Pyrénées (507), Centre (478), Bretagne (465), Franche-Comté (452), Pays-de-la-Loire (444), Lorraine (330), Bourgogne (324), Picardie (187) et Ile-de-France (181).

Concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l'âge médian était de 16 ans (1 mois à 90 ans); les hommes représentaient 50% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité.

Virologie : Au cours des 4 dernières semaines, virus A et B ont co-circulé (58% de A et 42% de B parmi les positifs), les virus A/H1N1 restant dominants parmi les virus A.

Au 19 janvier, la répartition par souche, était la suivante :

• 57% de virus grippaux de type A : 33% A/H1N1, 11% A/H3N2 et 13% A non sous-typés,

• 42% de virus grippaux de type B,

• 1% de virus grippaux de type C.

Le nombre de décès de la grippe s'élève à 79, selon le dernier bilan de l'Institut de veille sanitaire du 9 février. 534 cas graves majoritairement lié au virus H1N1, soit 140 de plus que la semaine précédente, ont été recensés depuis le début de la saison grippale.