Vous recherchez une actualité
Actualités

GRIPPE: Apparition d'un nouveau virus variant aux Etats-Unis

Actualité publiée il y a 7 années 8 mois 2 semaines
OMS-CDC

Ces derniers mois, 12 cas humains d'infection grippale par une nouvelle variante du virus A (H3N2) ont été recensés aux États-Unis. La FAO (Food and Agriculture Organization), l'OIE (World Organisation for Animal Health) et l'OMS qui travaillent étroitement ensemble à la surveillance des nouveaux virus grippaux, précisent les caractéristiques de cette nouvelle souche, proche du virus « de la grippe porcine » et précisent son appellation afin d’éviter toute confusion : A v A (H3N2). Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) américains viennent de publier, au 23 décembre, une mise à jour sur ce nouveau virus.

Cette déclaration intervient dans un contexte particulièrement sensible : · L'identification, en août dernier, d'une souche mutante du virus de la grippe aviaire, appelée H5N1 - 2.3.2.1., en Asie et au-delà, qui faisait envisager, à raison, à la FAO, une résurgence des épidémies de grippe aviaire. Cette crainte avait également été exprimée par les experts de la 4è Conférence ESWI ((European Scientific Working group on Influenza). · La mise au point, début décembre 2011, d'une nouvelle souche hautement pathogène et transmissible à l'Homme, du virus aviaire H5N1, développée sur des furets par un biologiste hollandais. · La déclaration d'une OMS inquiète par la résurgence du H5N1 et le développement de ce nouveau virus, précisant les conditions d'évaluation préalable des risques, de sécurité, de partage de ce type de recherche. · Un premier décès humain recensé, de la grippe aviaire, à proximité de Hong Kong alors que l'état d'alerte grave était déjà déclaré depuis plusieurs semaines.


Le virus a des caractéristiques virologiques différentes des virus grippaux saisonniers circulant chez les humains, avec une constellation de nouveaux gènes: 7 gènes présents dans le virus triple réassortant H3N2, le virus de la grippe porcine « classique » et le gène M provenant d'un virus A (H1N1) pdm09, un virus saisonnier qui circule actuellement chez les humains.

La FAO, l'OIE et l'OMS ont formé un groupe de travail composé d'experts pour uniformiser la terminologie des virus grippaux variants. Ce nouveau virus A (H3N2) est nommé A v A (H3N2), avec "v" pour "variante".

Les 12 cas sont survenus dans 5 États des Etats-Unis (l'Indiana, Iowa, Maine, Pennsylvanie et Virginie), et 11 étaient des enfants et 6 des 12 patients n'avaient pas subi d'exposition récente à des porcs. 3 des 12 patients ont été hospitalisés mais tous ont récupéré. Un cas chez un homme adulte dans l'Indiana chez qui le nouveau virus a formellement été identifié avait eu un contact direct avec des porcs pendant son travail dans la semaine précédant l'apparition de maladie. Il a dit qu'il ne portait pas d'équipement de protection individuelle (EPI) parce que les porcs ne présentent pas de signes de maladie.

Si depuis Juillet 2011, en dehors des 12 cas humains d'infection par cette nouvelle variante du virus A (H3N2) aux Etats-Unis, aucun autre rapport n'a été reçu d'ailleurs dans le monde, cette nouvelle variante ajoute à la nécessité d'une surveillance accrue des virus grippaux.

Source: OMS “Standardization of terminology for the variant A(H3N2) virus recently infecting humans” “WHO concerned that new H5N1 influenza research could undermine the 2011 Pandemic Influenza Preparedness Framework” , CDC (Vignette) “Influenza A (H3N2)v Transmission and Guidelines — Five States, 2011” (Visuel Afssa

Lire aussi:

GRIPPE AVIAIRE: L'OMS met en garde contre le supervirus H5N1 -

La GRIPPE AVIAIRE fait 1 décès à Hong Kong

GRIPPE AVIAIRE: Hong Kong en état d'alerte

GRIPPE H5N1: Le supervirus qui inquiète la Sécurité américaine -

Toutes les actualités sur la Grippe aviaire

Autres actualités sur le même thème