Vous recherchez une actualité
Actualités

GRIPPE: Bientôt le vaccin universel?

Actualité publiée il y a 9 années 4 jours 2 heures
Science Express

Un vaccin universel contre la grippe qui pourrait protéger de toutes les souches de la grippe est un objectif ardemment poursuivi par de nombreuses équipes de chercheurs et cette nouvelle étude pourrait les rapprocher de cet objectif. Ces scientifiques du Scripps Research Institute aux États-Unis et d’autres centres de recherche aux Pays-Bas, à Hong Kong et en Chine viennent de franchir une nouvelle étape dans le développement d'un vaccin antigrippal universel en identifiant des anticorps qui, combinés, sont capables de répondre à plusieurs virus de la grippe. Des conclusions publiées dans l’édition en ligne de la revue Science (AAAS) du 7 juillet. Cette recherche en laboratoire qui a identifié un anticorps capable de cibler une famille de virus de la grippe connu comme les virus de groupe 2. Les anticorps sont des protéines spéciales que le système immunitaire utilise pour identifier et répondre aux attaques virales. Les tests de cet anticorps chez la souris ont montré qu'il était capable de protéger contre des doses potentiellement mortelles de deux virus de la grippe du groupe 2. Les chercheurs avaient déjà identifié un autre anticorps, complémentaire, capable de cibler des virus du groupe 1. Par conséquent, ces anticorps pourraient offrir la possibilité d'une protection étendue contre les groupe 1 et 2 des virus de la grippe en combinant les deux dans un seul vaccin.


Les virus grippaux A des deux groupes 1 et 2, sont responsables de pandémies humaines et la grippe A est la forme la plus commune et la plus dangereuse pour les humains. Notre système immunitaire du corps utilise les protéines spéciales appelées anticorps pour reconnaître et combattre ces microorganismes nocifs, tels que virus et bactéries. Nous sommes à l'abri d'une infection si nous y avons été exposés avant, notre système immunitaire se souvenant des molécules et peuvant alors rapidement produire les anticorps nécessaires pour se défendre. Les virus grippaux sont difficiles à combattre parce que leur matériel génétique peut évoluer rapidement, jusqu'à des changements dans les protéines de surface du virus et empêcher ainsi les anticorps de les reconnaître.

Aujourd'hui, chaque année, c'est un nouveau vaccin qui doit être développé pour répondre aux souches en circulation. Les chercheurs espèrent qu'ils pourront un jour être en mesure de développer un vaccin qui pourra s'attaquer à toutes les souches du virus de la grippe dont les nouvelles, en ciblant les protéines à la surface du virus qui elles ne changent pas aussi facilement. Ce type de recherche en laboratoire vise donc à identifier des anticorps qui sont capables de reconnaître un large éventail de souches de grippe et qui seraient donc utiles au développement d'un vaccin «universel» contre la grippe.

Après avoir injecté à des souris de l'anticorps, puis une forte dose de virus de la grippe qui devait normalement être mortelle, les souris s'avèrent résistantes à deux différents virus de la grippe de groupe 2, ne développent pas de symptômes de grippe et aucun décès n'est constaté.

L'anticorps CR8020 se lie à une partie de la molécule HA similaire dans tous les virus de la grippe du groupe 2, ce qui suggère qu'il pourrait trouver son application contre les virus de grippe de groupe 2.

Les chercheurs concluent que l'association d'anticorps ciblant des virus de la grippe du groupe 1 et l'anticorps CR8020 qui cible les virus du groupe 2 peut être suffisante pour neutraliser la plupart des sous-types de grippe A et de permettre le développement d'un vaccin universel contre la grippe ou un traitement par anticorps adapté à l'infection grippale.