Vous recherchez une actualité
Actualités

HOMOSEXUALITÉ: Pas de sexe sans affect

Actualité publiée il y a 4 années 10 mois 4 jours
Archives of Sexual Behavior

L'amour a-t-il toujours à voir avec le sexe ? Et chez les hommes gays et bisexuels ? C'est la question volontairement provocatrice posée par ces chercheurs de l'Université de New George Mason, qui confirment l'affirmative, avec cette étude publiée dans les Archives of Sexual Behavior.


La plupart des études sur les relations amoureuses est menée auprès de personnes hétérosexuelles. Joshua Rosenberger, professeur de santé communautaire, a décidé de mener cette étude des comportements sexuels des hommes homosexuels, dans un contexte, où la loi sur le mariage de personnes de même sexe (ici aux États-Unis), pose, à certains, la question de la prévalence et de la valeur du sentiment amoureux dans les relations homosexuelles.

L'étude a recueilli ses données à partir d'un sondage sur Internet de près de 25.000 hommes gays et bisexuels, membres de sites en ligne favorisant les interactions sociales ou sexuelles entre hommes.

Le résultat : La quasi-totalité soit 92,6% des hommes déclarent éprouver de l'amour pour le partenaire avec qui ils ont partagé leur dernier rapport sexuel. C'est le cas, du moins, au moment du rapport sexuel. Mais le résultat reste sans ambiguïtés, il confirme, en plein débat sur le mariage, que la capacité d'aimer et de vouloir être aimé en retour, est une capacité humaine universelle non limitée par le sexe ou l'orientation sexuelle. Précisément,

· 91,2% des participants font part de sentiments d'amour et de leur perception de l'amour de leur partenaire,

· l'amour pour le partenaire sexuel est le plus souvent déclaré par les hommes âgés de 30 à 39 ans,

· l''incertitude d'aimer un partenaire sexuel est moins fréquente chez les plus âgés, plus fréquente chez les plus jeunes,

· le plaisir dans la relation sexuelle est associé à l'amour ressenti pour le partenaire et perçu de la part du partenaire.

En conclusion, pour la grande majorité des hommes homosexuels, les rapports sexuels dont associés aux sentiments. A priori, rien de surprenant. Si ce n'est qu'on parle beaucoup des aspects négatifs du comportement sexuel chez les hommes gays, en particulier en ce qui concerne l'infection à VIH, précisent les auteurs. « Ici nous concluons sur la notion largement partagée d'affect positif ».

Source: Archives of Sexual Behavior-Special Section: Sexual Health in Gay and Bisexual Couples-Feb. 2014 DOI10.1007/s10508-013-0223-9 What's Love Got To Do With It? Examinations of Emotional Perceptions and Sexual Behaviors Among Gay and Bisexual Men in the United States

Lire aussi: SANTÉ et SOCIETÉ : Une relation amoureuse équilibrée est associée à une meilleure santé

Sur Homosexualité et santé

Autres actualités sur le même thème

Pages