Vous recherchez une actualité
Actualités

HOSPITALISATION pédiatrique: Un bain antiseptique quotidien contre le risque d'infection

Actualité publiée il y a 4 années 4 mois 2 semaines
APIC

Un bain quotidien des patients pédiatriques contenant une solution antiseptique permet de réduire de 59% les infections de la circulation sanguine associées à une ligne (cathéter) centrale, mais aussi les autres infections. Ces conclusions d’une étude menée au sein d’un hôpital de l’Indiana, présentées à la 42e conférence annuelle de l’Association for Professionals in Infection Control and Epidemiology (APIC), font valoir, au-delà des résultats de santé améliorés chez ces petits patients, une économie de 300.000 dollars sur 6 mois pour ce seul établissement.

Dans un premier temps, les personnels de l'établissement avaient mis en place le protocole pour réduire les infections de la circulation sanguine associées à un cathéter central dans l'unité d'hématologie / oncologie. Cette première étape avait déjà abouti à un succès significatif. Le cathéter central, placé dans une grosse veine du cou ou de la poitrine du patient est une porte d'entrée fréquente pour les germes à l'intérieur du corps.


L'équipe a donc envisagé la mise en œuvre de cette pratique à l'échelle de l'hôpital, que les patients pédiatriques soient sous cathéters centraux ou pas. L'étude a donc examiné l'impact de la mise en œuvre d'un protocole quotidien bain avec 2% de gluconate de chlorhéxidine pour tous les patients pédiatriques de l'Hôpital Riley (Indiana University) Health. Le gluconate de chlorhéxidine étant un antimicrobien local à efficacité prolongée. L'équipe de prévention des infections a travaillé avec les personnels infirmiers, les parents et la direction de l'hôpital afin de mettre en place ce protocole, l'expliquer et renforcer l'adhésion à un ensemble de pratiques de prévention déjà mises en œuvre pour les patients avec cathéters centraux. La stratégie globale comprenait également le changement de linge tous les jours, l'évaluation des pansements de cathéters centraux, un protocole précis de délivrance des médicaments, etc…

· Globalement, la mise en œuvre du protocole de bain antiseptique quotidien a augmenté de 45 à 81% pendant la période d'étude de six mois.

· Au cours des 6 mois précédant la mise en œuvre, l'hôpital avait constaté 22 infections de ce type,

· au cours de la période de mise en œuvre, cette incidence a chuté à 9,

· le nombre d'infections à SARM a également chuté de 56%,

· au total, la réduction des infections associées aux soins pendant ces 6 mois a représenté une économie de près de 300.000 dollars pour l'établissement.

Source: APIC via Eurekalert (AAAS) 26-Jun-2015 Daily bathing of pediatric patients with antiseptic cuts bloodstream infections by 59 percent (Visuel Fotolia)

Lire aussi: CATHÉTER chez l'Enfant: Le retrait dès que possible réduit le risque d'infection -

Autres actualités sur le même thème