Vous recherchez une actualité
Actualités

HUILE de PALME : Quelles conséquences sur la santé ?

Actualité publiée il y a 8 années 1 semaine 4 jours
Nutrition

L’huile de palme a mauvaise presse. Consommée quotidiennement par chacun de nous, bien souvent inconsciemment, cette huile a fait l’objet de nombreuses études qui suggèrent que la surconsommation de ce corps gras fréquemment utilisé par l’industrie agroalimentaire n’est pas sans conséquences pour la santé. Les experts nutrition de la mutuelle santé low-cost Callys, font le point pour vous, sur les effets sur la santé et… l’environnement, de l’huile de palme.

Peu chère, elle inonde nos assiettes et est l'ingrédient traditionnel des cuisines d'Asie, d'Amérique du Sud et d'Afrique, désormais consommée en grandes quantités sur tous les continents. Devenue l'un des maillons essentiels de l'industrie agroalimentaire en raison de son faible coût et de ses qualités de conservation et de résistance aux températures élevées de cuisson, en friture industrielle par exemple, cette huile a la particularité d'être très stable et peu sensible à l'oxydation.


Si elle est moins chère que l'huile de tournesol ou de colza, c'est grâce à son taux de rendement bien plus élevé. Ainsi, selon les estimations du Fonds mondial pour la nature (WWF), l'huile de palme entrerait dans la composition de la moitié des produits transformés, emballés et commercialisés en France.

La question sanitaire : Pour les industriels, cette huile présente de nombreuses qualités. Mais pour le consommateur, le bilan est beaucoup plus contrasté : si elle permet de produire à bas prix de nombreux produits alimentaires, l'huile de palme est aussi une source importante et préoccupante d'acides gras saturés, ceux-là mêmes en partie responsables de nombreux troubles et maladies cardio-vasculaires. Les acides gras saturés sont consommés en excès par la population française (16 % des apports énergétiques en moyenne alors que l'apport nutritionnel conseillé est inférieur à 12 %). Ils sont notamment constitués d'acides laurique, myristique et palmitique qui, en excès, sont athérogènes. Riche en vitamines A et E à l'état brut, cette huile perd malheureusement une partie importante de ses nutriments dès lors qu'elle est raffinée.

Les « dangers » de l'huile de palme sont donc essentiellement liés à sa surconsommation, notre organisme ayant besoin d'une certaine quantité d'acides gras saturés pour fonctionner normalement. La question sanitaire réside donc dans sa présence généralisée dans les produits prêts à consommer.

La question écologique : Outre ses conséquences pour la santé, en cas de surconsommation, l'huile de palme présente ses risques sur le plan écologique. Face aux besoins d'une industrie toujours plus gourmande, les producteurs ont du accélérer la déforestation pour pouvoir étendre leurs imposantes plantations de palmiers.

Les experts de Callys, la mutuelle santé des petits budgets, vous recommandent donc de veiller à limiter votre consommation de produits contenant de l'huile de palme, en consommant le plus possible de produits frais et le moins possibles de plats ou de pâtisseries prêts à consommer.

Source : Publi-information en partenariat avec Callys, la mutuelle santé des petits budgets (Visuel NIH, vignette Anses)

Accéder à l'Espace Nutrition

Autres actualités sur le même thème