Vous recherchez une actualité
Actualités

INFECTIONS NOSOCOMIALES: Le patient pour sensibiliser le soignant?

Actualité publiée il y a 6 années 11 mois 1 semaine
Infection Control and Hospital Epidemiology

Dans l'urgence, un professionnel de santé peut oublier de se laver les mains, avant ou après les soins. Pourquoi le patient ne serait-il pas alors un "levier" de prévention des infections nosocomiales? Car, selon cette étude, la plupart des patients à risque élevé d'infections associées aux soins (IAS) souhaiteraient que les professionnels de santé pensent toujours à se laver les mains, mais, en cas d’oubli, la moitié d’entre eux seulement, oseraient le demander. Cette étude publiée dans l’édition de décembre de la revue Infection Control and Hospital Epidemiology de la Society for Healthcare Epidemiology of America souligne donc la nécessité de responsabiliser aussi le patient pour améliorer l'hygiène des mains du personnel soignant.

Les chercheurs de l'Université du Wisconsin ont posé leur questionnaire sur la sensibilisation aux infections nosocomiales, dont des questions concernant l'hygiène des mains, à 200 patients à risque élevé ou avec antécédents d'infections à Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) ou Clostridium difficile ainsi qu'à des patients qui présentaient un risque d'infection du sang associée à une infection du site opératoire. L'idée était de cerner l'opinion des patients sur la pratique actuelle des professionnels de santé et sur leur volonté éventuelle d'inciter les professionnels de santé au lavage des mains. - 99,5% des patients savent que les professionnels de santé sont censés se laver les mains avant et après les soins. - 90,5% pensent devoir rappeler le lavage des mains aux professionnels de santé en cas d'oubli. - Mais seulement 64% et 54% des patients se sentent « à l'aise » de faire cette demande aux infirmières ou aux médecins, respectivement. - Enfin, seuls 14% déclarent l'avoir déjà fait.


L'étude montre donc chez les patients une bonne connaissance générale des impératifs de lavage des mains dans les soins, afin d'éviter les infections associées aux soins mais une incapacité à se sentir à l'aise pour en faire la demande à un personnel de santé, en cas d'oubli. Pour Andrew Ottum, chercheur à l'UW et auteur principal de l'étude, le patient ne devrait pas être oublié comme agent incitateur possible des interventions d'hygiène et de prévention des IAS.

Source: Infection Control and Hospital Epidemiology December 2012 Do Patients Feel Comfortable Asking Healthcare Workers to Wash Their Hands? (Visuel@© jamstockfoto - Fotolia.com)

Accéder aux dernières actualités sur les Infections nosocomiales, le Lavage des mains

Autres actualités sur le même thème