Vous recherchez une actualité
Actualités

INSUFFISANCE CARDIAQUE: L'ivabradine (Procoralan), une véritable panacée?

Actualité publiée il y a 7 années 6 mois 2 semaines
NHS

C’est ce que suggèrent de nombreux médias britanniques, relayés par le National Institute of Health (NHS), suivant l'approbation de l'ivabradine (Procoralan, Servier) il y a environ un mois pour l'Union européenne et pour le traitement de l'insuffisance cardiaque. Un nombre énorme de vies pourraient être sauvées grâce à cette indication supplémentaire, mais attention l’ivabradine n’est pas destinée à tous les patients.

Le Dr Martin Cowie, un expert britannique de l'insuffisance cardiaque du Royal Brompton Hospital (Londres) et président de la Société britannique pour l'insuffisance cardiaque a déclaré pour la revue Heartwire que les bénéfices en termes de mortalité seraient énormes…


L'ivabradine est homologué en Europe pour l'angor stable (ou angine de poitrine) chronique depuis 2006, le traitement est limité à certains patients représentant 15% de la population de sujets souffrants d'insuffisance cardiaque: Procoralan® est indiqué chez les patients en rythme sinusal et présentant une contre-indication ou une intolérance aux bêta-bloquants. Procoralan® ne doit pas être administré chez les patients ayant une fréquence cardiaque de base inférieure à 60 battements par minutes (bpm). L'ivabradine ralentit le rythme du cœur et peut avoir un effet protecteur en permettant au cœur de pomper plus efficacement à un rythme plus lent.

Réduction significative de la mortalité : Les essais cliniques publiés dans le Lancet en 2010, suggéraient que la réduction de la fréquence cardiaque avec l'ivabradine conduisait également à une réduction significative de la mortalité et des hospitalisations chez les patients présentant une insuffisance cardiaque du ventricule gauche. Cette étude, Shift avait montré que le médicament était plus efficace chez les personnes avec un rythme cardiaque plus élevé. Rappelons qu'en cas d'insuffisance cardiaque, le cœur est incapable de pomper suffisamment de sang et la maladie entraîne toute une gamme de symptômes tels que la faiblesse et l'essoufflement et peut entrainer le décès. L'étude montre, selon les NHS, que sur cette population de patients, l'ivabradine permet de réduire la mortalité totale de 17%, la mortalité liée à l'insuffisance cardiaque de 39%.

L'ivabradine ralentit le rythme cardiaque. Cela peut avoir un effet protecteur sur le cœur, et de permettre au cœur de pomper plus efficacement à un rythme plus lent. Selon l'EMA, l'ivabradine est adaptée aux patients présentant une insuffisance cardiaque chronique avec des symptômes sévères, une forme d'insuffisance cardiaque impliquant une dysfonction systolique, dans le cas d'un rythme cardiaque régulier et supérieur à 75 battements par minute ou plus. L'EMA précise également un certain nombre de contre-indications. En France, Procoralan® de Servier est au Plan de gestion des risques de l'Afssaps.

Source: Médias britanniques, Daily Mail, March 6 2012 Heart failure treatment: Ivabradine drug could save 10k patients a year , Afssaps, The Lancet doi:10.1016/S0140-6736(10)61198-1”Ivabradine and outcomes in chronic heart failure (SHIFT): a randomised placebo-controlled study”

Accéder aux dernières actualités sur l'Insuffisance cardiaque

Lire aussi : INSUFFISANCE CARDIAQUE: Le médicament qui réduit le volume du cœur -

Autres actualités sur le même thème