Vous recherchez une actualité
Actualités

IST, VIH et HPV: Les femmes plus sensibles pendant l'ovulation

Actualité publiée il y a 8 années 9 mois 2 semaines
Journal of Leukocyte Biology

Cette recherche, publiée dans le Journal of Leukocyte Biology suggère que des niveaux élevés d’estradiol présents avant l'ovulation diminuent l'efficacité du système immunitaire ouvrant ainsi la voie au développement des infections. Cette étude suggère donc que le cycle ovarien de la femme jouerait un rôle important dans sa susceptibilité à l'infection.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Ces chercheurs du Laboratoire d'immunologie de l'Hôpital Gregorio Marañón and et de l'Université Complutense à Madrid montrent que les femmes sont plus sensibles aux infections telles que l'infection à Candida albicans ou à d'autres maladies sexuellement transmissibles, peut-être pour permettre aux spermatozoïdes de survivre à la menace d'une réponse immunitaire pour féconder l'ovule avec succès. "Cela peut être une explication du risque plus élevé d'infection par des IST du type VIH ou HPV pendant la période d'ovulation », confirme le Pr. Miguel Relloso, auteur de l'étude. En travaillant sur des souris, le pr. Relloso et ses collègues ont trouvé que l'estradiol entraînait une susceptibilité accrue à une infection fongique, la candidose systémique. Les chercheurs ont étudié l'effet de l'estradiol sur l'infection, in vitro puis in vivo, sur des souris ovariectomisées traitées avec l'estradiol et ensuite mise en contact avec C. albicans (Vignette). Les souris traitées sont plus sensibles à l'infection fongique et présentent une réponse immunitaire réduite. Les chercheurs ont identifié des cellules dendritiques comme cibles de l'estradiol et montrent que des cellules dendritiques traitées avec l'estradiol sont incapables de déclencher une réponse immunitaire. Cette sensibilité accrue qui permet aux spermatozoïdes de survivre assez longtemps pour fertiliser l'ovule ouvre donc la porte à d'autres types… d'infections !


Source: Journal of Leukocyte Biology January 2012 91:159-165; doi:10.1189/jlb.1110645 Estradiol impairs the Th17 immune response against Candida albicans. (Vignette CDC, visuel CDC “un frottis vaginal avec Candida albicans »)

Lire aussi: L'OVULATION entraînerait-elle une perte de concentration ? -

Autres actualités sur le même thème