Vous recherchez une actualité
Actualités

Journée mondiale de l'AVC: 1 personne sur 6 et 1 personne toutes les 6 secondes

Actualité publiée il y a 9 années 6 mois 3 semaines
World Stroke Organization (WSO)

Tout le monde est à risque et la situation pourrait s'aggraver. Aujourd’hui, toutes les six secondes, dans le monde, quelqu’un meurt d'un AVC. Et une personne sur 6 sera touchée par un AVC au cours de sa vie. Derrière ces chiffres, il y a « de vraies vies », des frères, des sœurs, une famille, rappelle la World Stroke Organization (WSO) qui appelle, au 29 octobre, date de la Journée mondiale, à une action urgente pour lutter contre l'épidémie silencieuse.

L'AVC est la deuxième cause de décès chez les personnes âgées de 60 ans et plus mais l'AVC touche aussi les enfants, y compris les nouveau-nés. Chaque année, près de six millions de personnes meurent d'un AVC. En fait, l'AVC est responsable de plus de décès chaque année que ceux attribués au SIDA, à la tuberculose et au paludisme réunis.


La campagne "1 à 6" rappelle que non seulement on peut prévenir l'AVC, mais aussi que les victimes d'AVC peuvent se rétablir complètement et retrouver leur qualité de vie avec des soins et un soutien appropriés sur le long terme.

6 défis pour réduire le nombre et les conséquences de l'AVC:

1. Mieux connaître ses facteurs de risque personnels: l'hypertension artérielle, le diabète et le cholestérol.

2. Rester physiquement actif et pratiquer l'exercice régulièrement.

3. Éviter l'obésité en gardant une alimentation saine.

4. Limiter sa consommation d'alcool.

5. Éviter le tabac.

6. Apprendre à reconnaître les signes avant-coureurs d'un AVC et comment agir dans ce cas.

Concrètement, rappelle l'OMS,

Vérifiez et faites contrôler (par vos patients) le risque cardio-vasculaire, la pression artérielle, le taux de glycémie et le taux de lipides sanguins.

Autres actualités sur le même thème